Trouver la formule d’assurance adéquate pour son auto de collection

Assurance véhicule collection

Les véhicules à moteur circulant sur le territoire doivent être couverts au minimum par une assurance aux tiers. En cas de sinistre, la compagnie d’assurance s’engage à indemniser les dommages causés aux tiers. La voiture de collection n’échappe pas à cette règle. Mais comment trouver la meilleure formule d’assurance véhicule collection ?

Qu’est-ce qu’une voiture de collection ?

Toutes les voitures anciennes ne sont pas forcément considérées comme des voitures de collection, il faudrait respecter certaines conditions. D’un côté, le véhicule doit avoir plus de 30 ans ou être un modèle qui n’est plus en cours de fabrication. D’un autre côté, toutes les pièces principales et le châssis doivent être d’origine. Dans le cas où quelques-uns seraient défectueux, vous devez les remplacer par des pièces d’origine. Les voitures ayant été utilisées spécialement pour les événements sportifs peuvent aussi faire partie de ce classement, même si elles ont moins de 30 ans.

La voiture de collection est un modèle haut de gamme dont le coût n’est pas accessible à tous. Elle bénéficie d’une TVA à taux réduit de 5,5 % et échappe à l’ISF. Ce qui la différencie des modèles classiques, c’est qu’en cas de revente, la plus-value sera taxée sur le régime forfaitaire de 6,5 % ou le régime des plus-values. L’exonération sera cependant totale après 22 ans.

La voiture de collection doit également avoir une carte grise spécifique. Vous devez donc en faire la demande, car le passage n’est ni automatique ni obligatoire. Vous pourrez ainsi obtenir une plaque d’immatriculation spécifique et circuler en toute liberté en France et même à l’étranger. L’avantage, c’est que le contrôle technique n’est réalisé que tous les 5 ans contre 2 ans dans le cas d’un véhicule classique. Enfin, l’assurance collection est obligatoire, tout comme les autres véhicules à moteur circulant sur la voie publique.

Quels sont les différents types d’assurance envisageables ?

Même si votre véhicule a été immatriculé « voiture de collection », il est possible de souscrire une assurance traditionnelle pour le couvrir. Il vous faut au moins une assurance responsabilité civile qui couvrira les dommages corporels et matériels causés aux tiers en cas d’accident. Si la voiture n’est pas assurée, vous encourez de lourdes sanctions : confiscation du véhicule et retrait temporaire du permis de conduire ainsi qu’une amende de 3 750 euros. Pour mieux protéger votre voiture, vous pouvez opter pour une assurance intermédiaire. Outre les garanties de base, vous bénéficiez d’une garantie vol et incendie et d’une assurance bris de glace. L’assurance tous risques est la plus complète, la couverture est plus étendue : assurance vol et incendie, assurance conducteur, etc. Vous pouvez même ajouter des options en cas de nécessité. Mais c’est aussi la formule la plus onéreuse.

L’assurance vehicule de collection est de plus en plus prisée. Les garanties sont similaires à celles proposées aux voitures habituelles : l’assurance responsabilité civile, l’assurance tiers plus et l’assurance tous risques. La seule différence, c’est que le contrat est seulement accessible aux voitures de collection. La formule comporte des clauses spéciales et n’est proposée que par des compagnies d’assurance spécialisées.

Pourquoi opter pour une assurance pour voiture de collection ?

Une assurance voiture de collection s’adresse particulièrement aux voitures portant la mention « voiture de collection ». Dans la majorité des cas, il existe des conditions à respecter pour en bénéficier : être âgé de plus de 21 ans, titulaire d’un permis de plus de 3 ans et propriétaire d’une autre voiture qui servira pour les trajets quotidiens. En effet, la voiture de collection ne peut pas être utilisée pour un usage professionnel. Il est néanmoins possible que les compagnies imposent des conditions supplémentaires. Si le contrat s’accompagne d’une clause de limitation kilométrique, cela peut entraîner une remise tarifaire assez conséquente. C’est d’ailleurs une option favorable puisque le véhicule circulera peu dans l’année.

Par ailleurs, ce type de véhicule est moins sujet aux sinistres et il fait le plus souvent l’objet d’un entretien minutieux. De la sorte, les risques sont minimes pour les compagnies d’assurance. Ces dernières peuvent donc proposer des tarifs plus avantageux par rapport à un contrat classique. Et le tarif est même dégressif selon le nombre de véhicules de collection à assurer. Pour une protection équivalente à celle d’une auto classique, vous pouvez bénéficier d’une prime plus attractive. En cas d’accident ; l’assurance collection couvre l’indemnisation du conducteur selon la cote officielle.

Concernant la cotisation, les professionnels tiennent en compte le type de véhicule (marque, type, etc.), le parking (ou le garage), le conducteur lui-même (ses antécédents, l’ancienneté de son permis…) et le niveau de garanties choisi. Quoi qu’il en soit, le contrat peut être personnalisé en fonction des besoins de l’assuré. Il peut donc ajouter ou enlever des options pour bénéficier d’une protection plus ou moins couvrante.

Attention ! Vous ne pouvez pas donner le volant (ou prêter la voiture) à une tierce personne, sauf si cela est consigné dans le contrat.

Comment trouver la meilleure formule ?

Il est très important de définir dès le départ l’étendue des garanties à souscrire. La formule tous risques vous confère une protection optimale, mais est-ce vraiment nécessaire ? Peu importe votre choix, assurez-vous que les garanties sont adaptées à vos habitudes de route et aux risques encourus par votre voiture. Pour connaitre les tarifs, comparez les offres d’assurance auto collection en ligne, vous pourrez ainsi gagner du temps et économiser de l’argent. Cet outil est gratuit et ne vous engagera à rien. Il vous permettra de mettre en concurrence les prestataires seulement en quelques clics. Vous aurez alors une vision précise du marché et des offres disponibles.

Après avoir obtenu plusieurs devis d’assurance voiture collection, revoyez au crible chaque détail. En fait, faites très attention aux franchises, la somme d’argent non remboursée par l’assureur en cas de sinistre. Elles peuvent être définies en montant fixe ou en pourcentage de l’indemnisation et seront à votre charge. Généralement, elles sont plus élevées pour les voitures de collection et peuvent varier du simple au triple selon la compagnie. Elles peuvent donc justifier un coût plus ou moins élevé. En tout cas, il vaut mieux payer plus cher pour une franchise plus abordable. Enfin, lisez les conditions générales des contrats d’assurance avant de signer un contrat d’assurance moto de collection, notamment les exclusions.