Protection antidérapante pour la voiture : comment fonctionne l’ESP ?

Quels sont les avantages du système ESP ?

Depuis 2014, l’ESP (Electronic Stability Program) fait partie de l’équipement standard de chaque nouvelle voiture immatriculée en Europe. Certains constructeurs automobiles ont d’autres noms pour cette désignation, de sorte que le système peut également fonctionner sous “VSC” ou “DSC”, mais il est pour la plupart comparable dans ses fonctionnalités. Il s’agit d’un système d’assistance important et désormais indispensable dans le véhicule, qui vise à empêcher le dérapage de la voiture. Dès que la voiture menace de déraper, le système intervient de manière ciblée et freine certaines roues. Cela peut être le cas, par exemple, dans un virage trop rapide, où la voiture menacerait sinon de se détacher et, dans le pire des cas, même de se renverser. Le système est également commandé par les freins et peut ainsi réduire la vitesse excessive. L’ESP assure également, grâce au système de contrôle de la traction, que les roues ne patinent pas de manière instable au démarrage si le conducteur a trop accéléré.

Le mode de fonctionnement

Grâce à des capteurs intégrés, le système ESP peut détecter quand la voiture pourrait déraper. Un calcul précis est effectué sur la base du mouvement de direction ainsi que de l’accélération latérale. Si le système intervient, la vitesse est souvent ralentie et un processus de freinage est appliqué spécifiquement aux roues ou à des roues individuelles afin que le véhicule retrouve sa stabilité et reste sur la bonne voie. L’ESP est donc une sorte de “protection antidérapante” et protège les occupants d’un accident aux conséquences fatales. L’ESP peut fonctionner particulièrement bien et efficacement sur les routes sèches, par exemple pour prévenir une collision avec un véhicule sur la route voisine. À l’aide d’un capteur, le système peut vérifier exactement où le conducteur dirige le véhicule. Si, par exemple, le conducteur se dirige vers la droite, mais que la voiture menace de déraper vers la gauche, l’ESP intervient à la vitesse de l’éclair et applique les freins de manière ciblée afin que le véhicule puisse rester dans la voie.

Haute sécurité

L’ESP est un système d’assistance, mais ce n’est pas une panacée, car ce système a aussi ses limites, surtout lorsque la chaussée est mouillée et glissante. C’est pourquoi il est toujours important pour vous, en tant que conducteur, de réagir à la situation de la circulation et d’adapter votre vitesse en conséquence. Les conducteurs occasionnels et les conducteurs novices en particulier peuvent bénéficier de la sécurité accrue offerte par l’ESP. Comme ces usagers de la route n’ont pas une grande expérience de la conduite, ils sont souvent incapables d’évaluer correctement les situations. Cela peut rapidement conduire à un sous-virage ou à un sur-virage. Grâce à l’ESP, on évite les pires situations et on protège le conducteur et les autres usagers de la route. Lors de l’achat ou du leasing d’une voiture neuve, l’ESP est désormais un équipement standard dans toutes les catégories de véhicules, mais cela ne s’applique pas nécessairement aux voitures d’occasion. Les modèles plus anciens, en particulier, ne disposent pas de ce système. Il est donc important d’en être conscient lors de l’achat d’une voiture d’occasion : S’il n’y a pas de système ESP, c’est au détriment de la sécurité.

La lampe ESP s’allume

Pour que l’ESP fonctionne correctement, il doit être vérifié régulièrement dans le cadre d’une inspection ou d’un test d’acceptation TÜV. En effet, dès qu’un point de mesure est défectueux, l’ensemble du système ne peut plus fonctionner correctement, ce qui se fait au détriment de la sécurité. En cas de défaillance de votre système, le voyant ESP de l’écran s’allume en permanence. Le type de défaut présent ne peut être examiné qu’à l’aide d’un dispositif de diagnostic. Pour ce faire, vous devriez toujours consulter un atelier spécialisé. Par exemple, une connexion par câble peut être défectueuse ou un capteur ne fonctionne plus correctement. En lisant l’unité de contrôle, la panne peut être analysée et trouvée avec précision. En cas de défaillance du système ESP, vous pouvez continuer à conduire votre voiture comme d’habitude, mais vous devez être plus vigilant et conduire particulièrement prudemment. Il ne faut en aucun cas paniquer, car la voiture continuera à rouler normalement même sans ESP. Toutefois, vous devez faire réparer le dysfonctionnement le plus rapidement possible, car après tout, votre sécurité est en jeu et en cas d’accident, il pourrait également y avoir des problèmes de couverture d’assurance si vous êtes accusé de négligence.