Les caractéristiques d’une voiture hybride et ce qu’il faut savoir avant d’acheter

Les voitures hybrides sont celles qui combinent un moteur à combustion interne, qui utilise l’essence comme carburant, avec un moteur électrique, dont la mission est de fournir de l’énergie pour favoriser le mouvement grâce à la traction électrique. Un type de véhicule qui contribue à l’environnement et présente d’autres avantages.

Les années 1980 et le début des années 1990 ont été des années très importantes du point de vue de la durabilité environnementale. En ce qui concerne le segment de l’automobile, diverses lois anti-pollution ont été adoptées dans certaines régions, avec pour principal objectif de réduire l’impact des combustibles fossiles dans les moteurs diesel et à essence, tant sur les écosystèmes que sur la santé des personnes. En 1988, le règlement EURO est entré en vigueur, rendant obligatoire la réduction des émissions de gaz dans l’atmosphère, par exemple par l’utilisation de convertisseurs catalytiques, l’augmentation du nombre de rapports dans les boîtes de vitesses ou l’élimination du plomb dans l’essence. De cette manière, les moteurs des voitures fonctionnent moins, réduisent leur consommation de carburant et donc leur niveau de pollution.

L’industrie automobile a entamé une profonde transformation en investissant dans la recherche de nouveaux véhicules de plus en plus durables et respectueux de l’environnement. Si, d’une part, on assiste à un lent renouveau des voitures électriques, qui sont aujourd’hui commercialisées par une multitude de marques et de modèles, d’autre part, une tendance à l’hybridation des voitures s’est développée, qui s’est concrétisée par la naissance de la Toyota Prius, premier modèle hybride à être produit en série dans le monde.

 

Fonctionnement d’un véhicule hybride

Les voitures hybrides sont celles qui combinent un moteur à combustion interne (qui effectue la combustion interne en utilisant l’essence comme carburant, fournissant la propulsion à la machine et rechargeant la batterie lorsque la voiture travaille à vitesse de croisière) avec un moteur électrique (dont la mission est de fournir de la puissance pour favoriser le mouvement par la traction électrique. C’est le moteur principal en ville et autonome à faible vitesse).

En outre, il existe des batteries ou des modules, généralement en lithium-ion, qui complètent la fourniture d’énergie et permettent son stockage. Les batteries alimentent le moteur en électricité, ce qui permet de démarrer à l’arrêt. Ils sont également chargés de fournir une puissance suffisante pour propulser le moteur en exploitant au mieux l’énergie générée pendant la conduite, ce qui permet de ne pas gaspiller d’énergie et de consommer moins de carburant. Le diviseur de puissance (ou PSD) est le train d’engrenages qui combine l’énergie fournie par le moteur électrique et le moteur à combustion. Il joue un rôle clé, puisqu’il est responsable, par exemple, de la conduite souple et sans saut.

Les autres éléments à noter sont les roues motrices qui transmettent la traction au sol, rendant possible la propulsion du véhicule ; le générateur, un moteur électrique situé à côté du moteur à combustion, d’où il reçoit l’énergie mécanique qu’il transmet aux batteries au lithium ; et l’unité de contrôle de l’énergie, qui gère le flux d’énergie électrique entre la batterie et le moteur.

En règle générale, dans tout véhicule hybride, lorsqu’il y a suffisamment d’énergie dans la batterie et que les conditions de vitesse le permettent, l’énergie électrique prend le dessus pour propulser le véhicule. Le système hybride est autonome et se charge d’activer soit le moteur électrique, soit le moteur à combustion interne (ou les deux en même temps) en fonction de différents facteurs (vitesse, accélération, niveau de charge de la batterie, etc.) Dans la mesure du possible, une voiture hybride fonctionne à l’électricité.

 

Les différents types de véhicules hybrides

L’un des avantages de la voiture hybride, qui la différencie des voitures électriques, est qu’elle dispose d’un système de propulsion autonome, c’est-à-dire que la machine coordonne de manière indépendante l’utilisation des deux moteurs, de sorte que le conducteur n’a à se soucier que de la direction. Cependant, différentes marques ont développé différents types de véhicules hybrides, chacun ayant ses propres particularités et avantages. Découvrez notre sélection des voitures hybrides les plus abordables sur la marché en cliquant ici.

En général, il existe trois classes principales selon la façon dont l’énergie circule. Dans le cas de l‘hybride série (également connu sous le nom de véhicule à autonomie étendue ou REHEV), le moteur à combustion interne est chargé d’entraîner un générateur électrique, qui alimente la batterie ou le moteur électrique. Le moteur à combustion interne ne transmet jamais la traction directement aux roues, mais c’est le moteur électrique qui entraîne les roues. Un autre modèle est l‘hybride parallèle, dans lequel le moteur à combustion interne et plusieurs moteurs électriques sont alimentés par la batterie ou le module électrique, les deux moteurs contribuant au couple de la transmission, appelés semi-hybrides.

L’hybride mixte, en revanche, permet au véhicule de se déplacer grâce à l’utilisation alternée de ses deux moteurs (à combustion interne ou électrique), car tous deux sont en liaison directe avec les roues, et peut rouler en mode électrique, dit full hybrid. Les deux moteurs sont combinés de telle manière que le conducteur ne s’en aperçoit même pas lorsqu’il accélère, c’est pourquoi il est actuellement considéré comme le système le plus complet.

En termes de fonctionnement, il existe des véhicules électriques hybrides rechargeables (PHEV), qui combinent un moteur à combustion interne et un moteur électrique, tous deux capables de conduire la voiture. La partie électrique dispose d’une batterie d’une autonomie d’environ 50 kilomètres, principalement destinée aux trajets urbains. Il existe également des hybrides non rechargeables (Hybrid Electric Vehicle), qui se caractérisent par le fait que la batterie ne peut pas être rechargée par le réseau électrique, mais utilise le moteur à combustion qui profite des phases de freinage et de décélération.

Acheter une voiture hybride : bonne ou mauvaise idée ?
Top 15 des meilleures voitures hybrides du moment