Le permis de conduire international, bien conduire à l’étranger !

Loin d’être indispensable, le permis de conduire international peut éviter des situations cocasses et des galères en voyage. Si vous envisagez de louer une voiture hors de l’Europe, il est tout à fait possible que dans certains pays, votre permis de conduire national ne soit pas suffisant. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le permis de conduire international.

Qu’est-ce qu’exactement le permis de conduire international ?

Le permis de conduire international est une sorte de traduction du document national. Tout titulaire d’un permis de conduire a le droit de se faire délivrer un tel certificat. Surtout si vous voyagez beaucoup ou si vous avez des relations d’affaires à l’étranger, le permis de conduire international offre de nombreux avantages et facilités. Même si vous devez souvent louer une voiture à l’étranger, ce document est très reconnu et la procédure de location peut être facilitée.

Permis de conduire international : une mesure politique

L’utilisation d’un permis de conduire international facilitera grandement votre voyage à l’étranger, car il existe des accords internationaux, ce document est donc reconnu. Dans le sillage de la Convention de Vienne sur la circulation routière, il existe un grand nombre d’États, membres. La plupart des pays qui ont accepté l’accord se trouvent au sein de l’UE. Cela permet de voyager à l’étranger sans hésitation. Toutefois, il convient de noter que le permis de conduire international ne doit pas être confondu avec le permis de conduire de l’UE.

Permis international : les problèmes avec l’ancien permis de conduire

Ces dernières années, les citoyens ont eu à plusieurs reprises des problèmes à l’étranger lorsqu’ils ont présenté leur permis de conduire national. De nombreuses autorités ne le savent pas, et il existe même des versions plus anciennes en gris et en rose. Comme de nombreux États ne connaissent pas la situation juridique en Europe, des problèmes dans le domaine de la reconnaissance sont inévitables. Pour les éviter à l’avance, l’utilisation d’un permis de conduire international est fortement recommandée, car ce document est connu et accepté.

Permis de conduire international : la demande

La question se pose souvent de savoir où le permis de conduire international peut être demandé. Cela peut généralement être ordonné par l’autorité responsable des permis de conduire. Il y a des différences entre les régions à propos du coût de l’émission, surtout si vous prévoyez déjà un voyage ou des vacances spécifiques à l’étranger, la demande doit être introduite en temps utile pour que le document puisse ensuite être utilisé. Vous devez vous attendre à un délai de traitement de plusieurs semaines. 

Le permis de conduire international est alors valable pour une période de trois ans. Vous devrez prendre un rendez-vous séparé pour la demande. Avec une procuration correspondante, une autre personne peut le faire. Toutefois, la personne autorisée doit disposer d’une déclaration écrite de consentement.

Quels sont les documents à présenter ?

Pour demander un permis de conduire international, vous devez présenter certains documents. Il s’agit notamment d’un permis de conduire national en cours de validité et de votre carte d’identité ou, à défaut, d’un passeport. Une photographie : biométrique, elle est également requise. Dans certaines circonstances, il est également possible d’obtenir un extrait du registre d’immatriculation des véhicules, bien que cela dépende du cas individuel. Le permis de conduire international ne peut être demandé que si tous ces documents sont disponibles.

Permis de conduire international : la validité

La validité d’un permis de conduire international, s’il est délivré, est de trois ans au total. Toutefois, si le permis de conduire national n’est valable que pendant deux ans ou moins, cette période est également transférée sur le document international. Il est important d’y prêter une attention particulière, surtout si vous prévoyez un séjour plus long à l’étranger. Si le permis de conduire international a expiré, il ne peut pas être prolongé, mais doit être redemandé si nécessaire.

Permis international : Que faire en cas de perte ?

Si le permis de conduire international est perdu une fois, c’est très ennuyeux, mais il n’y a aucune raison de paniquer. Dans tous les cas, il est important de garder la tête froide et de prendre les bonnes mesures. Pour ce faire, vous devez absolument signaler la perte à un poste de police. Bien entendu, cela s’applique également à l’étranger, même si cela n’est pas facile en raison de problèmes linguistiques.

 Faites-vous remettre un rapport écrit du sinistre, afin de faire délivrer un permis de conduire de remplacement, par exemple, dans une ambassade compétente. Toutefois, sans permis de conduire, valide dans un pays étranger, cela peut entraîner des problèmes considérables, surtout si vous êtes pris lors d’une inspection.