Range Rover Velar

range-rover
Le 1er mars dernier, un événement rare avait lieu puisque Land Rover présentait un modèle inédit élargissant la gamme Range : le Velar. Un SUV dont il est difficile d’expliquer la présence… pour le moment. Mais l’évolution de la gamme Range Rover dans les prochaines années explique tout.

Velar : la pièce pas vraiment manquante

Déjà, pour le commun des mortels, il faut comprendre la nuance entre la gamme Discovery et la gamme Range Rover. Alors on va dire que Discovery, c’est l’aventure et les capacités de franchissement. Tandis que la gamme Range Rover serait plus synonyme de style, de sport et de luxe.

Penchons nous sur la gamme Range Rover, qui comprenait jusqu’à présent l’Evoque (4.37m), le Sport (4.85m) et le « vrai » Range (5.00m). On savait que le Velar allait bientôt arriver, mais on s’attendait plus à un SUV d’environ 4.60m, qui s’intégrerait parfaitement entre l’Evoque et le Sport. Pourtant, c’est un belle bête de 4.80m qui arrive aujourd’hui, ce qui rend son positionnement un peu flou. Mais en fait le Velar ne fait qu’anticiper l’embonpoint que vont prendre le Sport (qui devrait se rapprocher des 5 mètres) et le Range (qui devrait encore grandir pour devenir un SUV ultra-luxueux concurrent du Bentley Bentayga) lors de leur renouvellement. Mais il n’empêche qu’il restera toujours un trou béant entre l’Evoque et le Velar.

genealogie

En tout cas, si Range Rover = style, sport et luxe, le Velar remplit toutes les cases. Pour le style, tout est là : calandre géante, feux avant sophistiqués, prises d’air soulignées par des lames, pare-brise incliné, roues énormes (jusqu’à 22″), ligne de caisse haut placée, fine surface vitrée, arrière étroit accentué par le mouvement vers le haut du bouclier. Pour le sport : des motorisations 4 et 6 cylindres jusqu’à 380ch et des suspensions sophistiquées. Pour le luxe : regardez les photos de l’habitacle, elles sont très parlantes. Ne parlons pas du contenu technologique qui est résumé dans le tableau ci-dessous.

interieur