Conseils pour bien entretenir son auto

Entretenir son auto

Quitte à se retrouver en rade sur le bord de l’autoroute, un véhicule, quel que soit son modèle, doit faire l’objet d’un entretien régulier afin de le maintenir en parfait état, tant sur le plan esthétique que mécanique. Si certains gros entretiens requièrent un passage au garage, nombreux sont les points qu’on peut vérifier soi-même histoire de prolonger davantage la durée de vie de son véhicule : niveau d’huile moteur, pneumatique, vidange, plaquettes de frein, liquide de freinage, batterie… Voici donc un panorama de ce qu’il faut faire pour entretenir correctement son auto.

Entretien du moteur

Que le véhicule soit équipé d’une motorisation essence ou diesel, quel que soit son modèle (berline, coupé, cabriolé, break, SUV…) ou sa marque (Renault, Peugeot, mercedes, Volkswagen, Audi…) à force de circuler, son moteur est soumis à d’intenses tensions. Ainsi, pour le maintenir en parfait état, on doit procéder à sa vidange au moins tous les 5 000 km selon l’âge du véhicule. Plus concrètement, la vidange sert à changer l’huile du moteur dans l’optique de permettre une meilleure lubrification. Une fois arrivé dans les organes internes du moteur, l’huile va faire en sorte à ce que les pièces mécaniques ne se frottent pas entre elles. À cela s’ajoute le fait qu’il permet de supprimer toutes les impuretés se trouvant dans le moteur. Il est donc vivement conseillé de contrôler régulièrement le niveau d’huile afin que le moteur puisse se mettre à l’abri des éventuelles défaillances qui s’accompagnent toutefois de lourdes conséquences. On doit s’assurer que le niveau soit compris entre « mini » et « maxi » de la jauge d’huile.

D’autre part, il convient aussi de s’assurer que le liquide de refroidissement soit optimal. Dans l’éventualité où son niveau serait insuffisant régulièrement, c’est un signe que le monteur consomme beaucoup d’eau qui, à la longue, pourrait provoquer des problèmes de culasse et de joint. Pour ce qui est du liquide de direction assistée et freins, on doit également faire en sorte à ce que leur niveau soit optimal. Au cas où le niveau d’huile de freins serait toujours insuffisant, cela signifie certainement qu’il y a une fuite au niveau du circuit de freinage. Il en va de même pour la direction.

N.B. Essence ou diesel, un moteur doit faire l’objet d’une révision tous les 8 mois. Hormis le contrôle technique ainsi que la vérification des fluides, il existe encore d’autres points essentiels à contrôler : batterie, filtre d’huile, courroie de distribution, filtre à pollen, durits… Il faut aussi troquer les bougies (moteur essence) ainsi que le filtre à gasoil (moteur diesel) usés contre des neufs tous les 36 mois. Pour bénéficier de plus amples conseils pour entretenir sa berline, on peut très bien faire appel à un professionnel en la matière.

Entretien pneumatique

Force est d’admettre que des pneumatiques en mauvais état sont toujours synonymes de dangers routiers. L’entretien de la voiture doit également passer par l’inspection de ses pneus. En effet, quand les pneumatiques sont mal-entretenus, ou lorsqu’ils sont trop usés, leur adhérence en subira les conséquences. Le véhicule risque alors l’aquaplaning quand il pleut, c’est-à-dire qu’il va glisser facilement sur la pellicule d’eau et on risque de perdre son contrôle. Il convient par ailleurs de souligner que lorsque la pression des pneus n’est pas optimale (sous-gonflage ou gonflage excessif), ils pourraient s’user très facilement. De même, une usure irrégulière s’accompagne toutefois d’une défaillance au niveau du parallélisme.

N.B.  Les pneus se doivent d’être identiques sur chaque essieu. Qui plus est, leurs sculptures doivent être apparentes sur toute la surface. Dès qu’ils sont usés, on doit les remplacer sans hésitation, et ce bien que la surface de roulement soit toujours en parfait état.

Carrosserie, éclairage et pare-brise

Au-delà de l’entretien des pneumatiques ainsi que du moteur, la carrosserie du véhicule, comme celle du Mercedes de classe a, mérite elle aussi d’être entretenue correctement afin que le véhicule puisse garder son bel éclat. Hormis son nettoyage régulier, on doit également prévoir un polissage une fois par an dans l’optique de garantir la longévité et la brillance de la peinture. D’autre part, l’éclairage et le pare-brise sont également des points auxquels on doit porter son attention. En ce qui concerne l’éclairage, on ne doit pas hésiter à changer chaque ampoule défectueuse. Quant au pare-brise, il convient de faire en sorte à ce que celui-ci soit régulièrement nettoyé, notamment par des produits adaptés (non-abrasifs). Quand le véhicule est resté longtemps sans bouger, on doit aussi nettoyer ses essuie-glaces. À noter que quand des poussières s’y accumulent, ceux-ci peuvent rayer le pare-brise quand il pleut.