dimanche 28 mai 2017

Villa d'Este : BMW Série 8 Concept


BMW est partenaire depuis de nombreuses années du concours d'élégance de la Villa d'Este, au bord du Lac de Côme. La firme à l'étoile y présente chaque année un concept-car exclusif. Et cette année, ce n'est ni plus ni moins que la version quasi-définitive de la Série 8 qui y a été dévoilée. Une sacrée avant-première pour le concours italien.

Sommaire


- Exit le 6, retour au 8
- galerie de photos fournies par BMW




Exit le 6, retour au 8


BMW se cherche au niveau de la dénomination de ses grands coupés et cabriolets. La Série 6 première du nom (la E24) aura eu 13 ans de carrière (de 1976 à 1989) et se vendra à 86.000 exemplaires. Elle fut remplacée par la Série 8 E31 en 1989, beaucoup plus sophistiquée avec son V12, mais aussi beaucoup plus chère. Durant 10 ans, la E31 se vendra tout de même à environ 30.000 exemplaires. Pendant 5 ans, il n'y aura plus de grand coupé chez BMW. Mais en 2004, un coupé de taille plus compacte revient dans la gamme, ce qui justifie le retour à la dénomination Série 6. Jusqu'en 2011, cette génération (la E63) s'écoulera à environ 116.000 exemplaires. Elle sera alors remplacée par la Série 6 que nous connaissons aujourd'hui, la F13, qui termine tranquillement sa carrière. La production du coupé s'est arrêtée le mois dernier, tandis que les variantes cabriolet (F12) et coupé 4 portes Gran Coupé (F06) sont encore proposées pendant quelques mois supplémentaires.

La première génération de la BMW Série 8,
dans les années 90

La prochaine génération de Coupé va prendre de l'embonpoint, pour aller batailler contre le coupé Classe S, et non plus contre le coupé Classe E. Du coup, le retour à la dénomination Série 8 s'imposait de lui-même. Cette seconde génération, la G14, sera commercialisée début 2018. On s'attendait à ce qu'elle soit présentée en terre allemande, lors du salon de Francfort en septembre prochain. Mais c'est le concours de la Villa d'Este qui en aura eu la primeur, avec un soi-disant concept-car très proche de la réalité.


Nous n'en saurons pas plus pour le moment sur les caractéristiques de ce sculptural coupé, même s'il est peu probable que ce soit un V12 qui le transporte. Nous pouvons d'ores et déjà apprécier ses lignes élancées et travaillées. son joli profil aux influences anglaises, ses feux avant et arrière très fins, contrastant avec une calandre en double haricot plus grande que jamais. Qui a dit que le style BMW ne se renouvelait pas ?



Le concours de la Villa d'Este s'est terminé hier, mais l'actualité continue avec la présentation simultanée lors du Festival M (qui a lieu en marge des 24 Heures du Nürburgring), du porte-drapeau de la Série 8, j'ai nommé la M8. Encore camouflée et discrète sur sa motorisation, la M8 voulait surtout faire savoir qu'elle existait, que Motorsport s'occupe de sa mise au point, et qu'il faudra compter avec elle l'année prochaine.






Galerie de photos fournies par BMW


















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire