samedi 13 mai 2017

Photo de famille : La MINI et les marques anglaises qu'elle a enterrées


Sur cette photo, 100 ans d'histoire puisqu'elle montre une petite partie des autos fabriquées dans l'usine d'Oxford, en Angleterre. Prise en 2013, elle nous montre une Mini JCW de la génération précédente (R56) entourée de ses ancêtres de marques anglaises disparues (Morris, Austin-Healey, Sterling) ou mortes cliniquement en Europe (MG)

Présentes sur cette photo, des Morris (marque fondatrice de l'usine), MG (Morris Garage), Austin-Healey (marque disparue en 1972), Sterling (nom américain de Rover de 1987 à 1991) et Mini. Dans le détail, ça donne :

- une Morris Oxford 2 places de 1926
- une Morris Eight Series de 1955
- une Morris Mini Minor de 1960 (la Mini était vendue sous les marques Austin et Morris à cette époque)
- une MG 1100 de 1962 (version plus pêchue des Austin et Morris 1100)
- une Austin-Healey Sprite de 1969
- une Morris Minor Million de 1970 (une des voitures anglaises les plus célèbres)
- une Morris Marina de 1978
- une Sterling 827S de 1988 (destinée au marché américain, où la Rover série 800 était vendue sous la marque Sterling)
- une Mini Cooper "Austin Powers" de 2001, créée pour le film éponyme
- une Mini John Cooper Works de 2013




L'usine d'Oxford, implantée sur la commune de Cowley, a été créée par la marque Morris en 1913, qui en fit son principal site de fabrication. Malgré les différentes fusions qui ont eu lieu dans l'industrie automobile anglaise dans les années 50/60 (en particulier avec l'ennemi juré Austin), cette usine a pratiquement toujours produit uniquement des Morris ou des MG (Morris Garage) jusqu'en 1968, date à laquelle elle intégra le funeste groupe British Leyland.

A partir de cette date, l'usine d'Oxford ouvrira ses portes aux diverses marques de British Leyland (Austin, Austin-Healey, Princess, Triumph, Rover) et même à Honda (suite à des accords passés dans les années 80). Ce qui explique la photo qui nous intéresse aujourd'hui.

Au gré des nationalisations, privatisations, rachats et reventes, l'usine d'Oxford est passée par plusieurs propriétaires : l'état anglais en 1975 (l'époque Austin-Rover Group), British Aerospace en 1987 (l'époque Rover Group), puis BMW en 1994.

En 2000, BMW démantela Rover Group. Land-Rover fut revendu à Ford, puis Rover/MG au consortium Phoenix. Mais le groupe allemand garda la marque Mini et l'usine d'Oxford pour y produire la Mini du 21ème siècle, dans lequel il avait massivement investi. Depuis 2000 jusqu'à aujourd'hui, toutes les Minis (hormis le Countryman et la Paceman) y ont été fabriquées.

Source photos : BMW/Mini






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire