jeudi 6 avril 2017

On débriefe : NISSAN QASHQAI 2 (Facelift)


Précurseur du marché des SUV/crossovers compacts en 2007, le Qashqai est attaqué de toute part et par toutes les marques. Mais il garde le privilège de l'ancienneté et parvient à maintenir de bons niveaux de vente. Cependant, Nissan ne lâche rien et le met à jour régulièrement. Voici donc la version restylée du Qashqai 2.

Sommaire


- Leader contesté, mais toujours leader
- Nos photos prises au salon de Genève
- galerie de photos fournies par Nissan




Leader contesté, mais toujours leader


C'est la guerre sur le marché des SUV compacts. En France, par exemple, le classement a été totalement bouleversé en 2016 avec le Renault Kadjar qui a pris la tête du segment (38.000 ventes), suivi d'un autre membre de la famille (Dacia Duster, 36.500 ventes), le Peugeot 3008 (24.800 ventes) s’essoufflant mais restant malgré tout devant le Qashqai (24.500 ventes). Voilà le scénario depuis quelques années : les 3008, Duster, Qashqai se sont succédés en tête de la catégorie, avec un Kadjar qui les a désormais rejoints. En 2017, le 3008 devrait reprendre la tête avec une nouvelle génération qui a fait sensation et que Peugeot peine à produire en quantité suffisante. Le Qashqai accuse un peu le coup, lui qui était plutôt habitué à une moyenne annuelle de 30.000 ventes. Mais au niveau européen, il se défend toujours bien en se classant premier de sa catégorie et  8ème des ventes globales avec 234.000 immatriculations.

Le Qashqai, c'est l'ancêtre des SUV compacts. C'est lui qui a développé ce marché en 2007 suite au constat de Nissan : le marché des berlines compactes devait s'effondrer. Bon, sur ce coup, la marque japonaise n'a pas eu le nez creux puisque les berlines compactes sont toujours les plus vendues sur le continent.  Mais Nissan a gagné son pari en remplaçant son Almera par le Qashqai. La catégorie des SUV compacts a explosé, même si elle a en fait ruiné celle des monospaces compacts.


Pour rester en haut du classement européen des SUV, le Qashqai doit régulièrement se mettre à jour. La seconde génération fut présentée en 2013, l'heure est venue d'un repoudrage de mi-carrière. Aucune révolution à en attendre cependant, avec surtout une face avant profondément revue. La calandre "V-Shape" est plus grande que jamais, les boucliers beaucoup plus musclés, et les phares adoptent une nouvelle signature lumineuse. A l'arrière, plus de personnalité pour le bouclier, et nouvelle signature lumineuse également pour des feux qui ne changent pas de forme pour autant. Sous le capot, rien de neuf, tout juste peut-on remarquer un 1.5L dCi 110 qui passe passe sous la barre de 100g de CO2/km (99g exactement). La gamme de moteurs essence et diesel restan la même par ailleurs.

Autres modifications apportées : des trains roulants revus, un éclairage adaptatif, de nouveaux matériaux à l'intérieur, un nouveau volant multifonction, un écran tactile à l'interface revue pour le GPS et la gestion multimédia, une lunette arrière plus épaisse pour une meilleure insonorisation, une nouvelle collection de jantes de 17 à 19".

Mais c'est au niveau des aides à la conduite que le Qashqai se met à jour : le freinage d'urgence avec reconnaissance des piétons et l'alerte anti-collision arrière viennent rejoindre toutes les aides déjà présentes. La grosse innovation vient de la disponibilité du système de conduite autonome ProPilot. On se calme, la voiture autonome n'est pas encore là. Nissan vous propose en fait, avec ce système, que la voiture gère, sur voie rapide, l'accélération, la direction et le freinage afin de se maintenir dans la file à une vitesse précise et en respectant les distances de sécurité. Gadget pour certains, ProPilot pourrait bien changer la vie de ceux qui passent du temps dans les embouteillages. A tester prochainement.


Une nouvelle finition fait son apparition : la Tekna+. Avec ses sièges en cuir Nappa, ses garnitures matelassées sur la planche de bord et les contreportes et son système audio Bose 7HP, cette finition se place en haut de la gamme Qashqai.


Le Qashqai restylé sera disponible à l'été 2017, et fera augmenter le compteur des ventes qui s'établit à ce jour à 2.300.000 exemplaires depuis 2007 ! Le Qashqai est toujours fabriqué dans l'usine anglaise de Sunderland, et il s'appelle toujours Rogue Sport aux USA.




Nos photos prises au salon de Genève

















Galerie de photos fournies par Nissan



















RÉAGISSEZ SUR TWITTER


RÉAGISSEZ SUR FACEBOOK




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire