samedi 1 avril 2017

On débriefe : CITROËN C-AIRCROSS CONCEPT


Voilà un concept-car bien trop concret pour rester un concept-car. Et pour cause, ce C-Aircross Concept n'est en fait qu'une avant-première du C3 Aircross qui sera présenté dans quelques semaines, et qui remplacera le vaillant C3 Picasso qui n'aura pas démérité.

Sommaire


- Et le Picasso devint Aircross...
- Tout sur le C-Aircross Concept en quelques lignes
- Nos photos prises au salon de Genève
- galerie de photos fournies par Citroën



Et le Picasso devint Aircross...


Voilà déjà 9 ans que le C3 Picasso a tenté sa chance dans la catégorie des monospaces citadins. Au même titre que les Modus, Meriva, B-Max, 500L ou ix20, il a fait ce qu'il a pu pour se vendre convenablement. Mais, sans être un échec, les résultats commerciaux sont restés tièdes. En fait, le concept même du "minispace" était mort-né, puisque déjà les SUV pointaient le bout de leur nez. Alors, Citroën va faire comme les autres et abandonner ce créneau pour en aborder un nouveau, celui des SUV ultra-compacts. Du coup, le patronyme Picasso (synonyme de monospace) va certainement laisser la place à celui de Aircross (synonyme de SUV). La marque aux chevrons va rendre sa copie d'ici à la fin de l'année 2017, mais en montre déjà beaucoup avec le C-Aircross Concept.

Le C3 Picasso va bientôt nous quitter

C'est donc un véhicule bien dans l'air du temps que nous découvrons. L'ADN de Citroën est omniprésent, avec la calandre (haut placée) aux double chevrons étirée englobant les feux de jour, les phares qui ne ressemblent plus à des phares, les airbumps latéraux ou les feux arrière en 3D. On retrouve sans problème des similitudes avec la nouvelle C3 ou le C4 Cactus. Le tout dans un format compact (4.15m) et haut (1.63m).



Pour l'habitacle, on peut dire que Citroën persiste et signe dans une ambiance "techno-cocooning" épurée. C'est assez rare sur un concept-car pour être souligné : les sièges ne sont pas ultra-fins, mais au contraire bien épais de manière à pouvoir y intégrer des espaces de rangement  fermés supplémentaires sur les côtés.

Reste que le futur C3 Aircross reviendra à la raison avec la réapparition de rétroviseurs, de portières qui s'ouvrent dans le bon sens, de roues plus petites, d'une vraie vitre de custode et de feux arrière plus raisonnables.

Retour à la raison techniquement également, avec le maintien de la plateforme PF1 du C3 Picasso, qu'utilisent déjà le Peugeot 2008 et l'Opel Crossland X. De ces deux derniers, le C3 Aircross reprendra aussi la palette de motorisations essence et diesel (lire cet article sur le Crossland X). Aucune information ne nous ayant été donnée sur le bloc qui équipait le concept-car.

Nous nous attarderons plus sur ce véhicule dans quelques mois, à la présentation du modèle de série.

Le saviez-vous ?


Un Citroën C3 Aircross existe déjà en Amérique du Sud depuis 2010. Il est fabriqué au Brésil, et est en fait une version baroudeuse du C3 Picasso. Il y rencontre un joli succès, et il a été restylé fin 2015.

Le C3 Aircross brésilien de 2015

Le tableau de bord spécifique du C3 Aircross brésilien de 2014








Nos photos prises au salon de Genève


Relégué au fond du (tout petit) stand Citroën, on ne peut pas dire que le C-Aircross cherchait à se faire remarquer.










Galerie de photos fournies par Citroën












RÉAGISSEZ SUR TWITTER


RÉAGISSEZ SUR FACEBOOK



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire