samedi 25 mars 2017

On débriefe : PEUGEOT INSTINCT CONCEPT


Peugeot et le salon de Genève, c'est un vieille complicité qui se poursuit encore aujourd'hui, puisque la marque de Sochaux y exhibe pratiquement systématiquement en première mondiale de magnifiques concept-cars. C'est encore le cas cette année avec un break de chasse au style très désirable, malheureusement accompagné d'un contenu technologique indigeste, contraire à toute notion de plaisir de conduite.

Sommaire


- Inutilement belle
- Nos photos prises au salon de Genève
- galerie de photos fournies par Peugeot



Inutilement belle


Dès qu'on le voit, on ne peut rester indifférent face aux lignes sculpturales de l'Instinct Concept. Et la plupart du temps, le public semble séduit, puisqu'il a remporté le prix du plus beau concept-car du salon de Genève, organisé par le magazine Auto-Plus et la radio RTL.

Peugeot a donc travaillé sur un break de chasse au style à la fois pur et acéré. Mention spéciale pour la calandre géante à petites barrettes horizontales, du plus bel effet, surmontée de petits feux full-leds et encadrée par des feux de jour impressionnants. La partie arrière est un peu plus brutale, sans tomber dans le too-much, avec en particulier une barre de feux intimidante courant sur toute la largeur du véhicule. Le profil est agressif, avec l'impression de regarder un coupé 3 portes (ce que devrait être normalement un break de chasse). Mais en fait, ce sont d'inévitables portes à ouverture antagonistes (figure imposée sur les concept-cars) qui s'ouvrent sur un habitacle high-tech.


Ah ! L'habitacle... qui regroupe tous les poncifs du genre. A déconseiller au claustrophobes, il est équipé de sièges improbables et placés bas pour lesquels il faudra se désarticuler pour y prendre place. Le i-Cockpit se veut ici "responsive" (!!!!). Allez hop ! Google Traduction nous traduit ça par "sensible". Donc on va en déduire que ça veut dire tactile et/ou à commande vocale...D'ailleurs il y a des écrans et des tablettes un peu partout. Et, cerise sur le gâteau, l'Instinct Concept est ultra-connecté, à tel point que le véhicule dialogue en permanence avec votre téléphone ou votre montre, et qu'il est enregistré sur un espèce de cloud auquel je n'ai rien compris. Devant cette débauche de technologie, le fait que le système audio ait été étudié en collaboration avec Focal devient presque obsolète.

On ne pouvait pas finir cet article sans préciser que l'Instinct est un véhicule à conduite autonome (on n'a pas fini d'en bouffer, du véhicule autonome) dans lequel vous pouvez reprendre la main quand vous voulez. Tout ça entraîné par un moteur hybride rechargeable délivrant 300ch (pas plus de précisions).


L'Instinct Concept est juste magnifique... les portières fermées. Et si certains éléments devaient préfigurer le style des Peugeot de demain, cela serait plutôt enthousiasmant. Mais de grâce, Peugeot et les autres : arrêtez avec ces habitacles ridicules et toutes ces technologies à outrance, cela est inutile et ne fait vraiment plus rêver. Et si vos prochains concept-cars revenaient à l'essence de l'automobile : le plaisir de conduite.





Nos photos prises au salon de Genève

















Galerie de photos fournies par Peugeot




















RÉAGISSEZ SUR NOTRE COMPTE TWITTER


RÉAGISSEZ SUR NOTRE COMPTE FACEBOOK


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire