samedi 24 septembre 2016

RENAULT : L'histoire du logo interdit


L'histoire du logo Renault ? des centaines de sites et blogs vous l'ont déjà racontée ! Et tous vous ont montré à peu près la même image. Vous savez ? Celle qui illustre l'évolution du logo à travers les années depuis 1899. Mais tous en ont oublié un. Un logo furtif qui a existé quelques semaines au début des années 70. Celui qu'on appelle, dans les milieux autorisés, le "logo Kent" ou le "logo interdit"....



Source image : Renault

Mais c'est quoi ce logo ?


En 2012, quand Renault fêta les 40 ans de la R5, je remarquai sur certains clichés fournis par le constructeur la présence d'un logo que je n'avais jamais vu auparavant. Un logo plutôt basique, sans grande originalité, sur lequel je ne m'attardai pas. Peut-être l'étude d'un nouveau symbole apparaissant sur des prototypes ou des modèles de pré-série, me disais-je ! Puis, en cette année 2016 , en voyant passer sur le web une photo de la calandre d'une R5 anglaise ainsi dotée, je me suis rendu compte que ce logo avait bel et bien existé pendant quelques semaines, entre 1971 et 1972.

La R5 anglaise de 1972 avec son logo "Kent"

Vous comprenez ma surprise. Moi qui suis justement né en 1972 et qui ai dévoré des milliers de revues consacrées à l'automobile ! Comment, à 44 ans, puis-je découvrir l'existence d'un logo qui a équipé une des autos françaises les plus produites ? Je ne peux y croire. Ni une ni deux : je me lance dans un travail d'enquête. Je commence par ressortir mon vieil Auto-Journal "Tous les voitures du monde 1972", et là, c'est le choc ! Page 40, banc d'essai de la Renault 5 TL : une photo (un peu trouble il est vrai)... et le logo interdit au milieu du capot plongeant. Incroyable ! C'était donc vrai.

photo tirée de l'Auto-Journal N°14/15 du 01/09/1972
(Toutes les voitures du monde)

Chancelant (j'en rajoute un peu!), j'allume mon ordinateur. Je commence par taper "logo Renault" dans Google Images. Cela aboutit évidemment sur les fameuses images chronologiques (dont la version officielle de Renault, ci-dessous), dont aucune ne mentionne l'existence du logo interdit. 

La Chronologie officielle des logos Renault. Deux ont été "oubliés" : le logo de 1946 avec la mention "Régie Nationale", et le logo de 1971 qui nous intéresse aujourd'hui

J'affine mes recherches. Puis je tombe enfin sur quelques forums ou petits blogs qui m'apportent un début d'explication. Mais l'information en question ne me convainc pas, car elle n'est relayé par aucun grand média ou blog de premier plan. Tout juste le site Turbo évoque l'information sans grande conviction (lire ici). Puis enfin je finis par tomber sur le site www.renault-5.net . Un site dédié à la Renault 5, sérieux et ultra documenté. Ce site a aussi un blog, et c'est sur un article de ce blog que je retrouve la même information que les autres (lire l'article).



Bon alors, c'est quoi l'histoire ?


Nous sommes début 1971. Renault est sur le point de lancer trois modèles qui vont changer son image. Deux coupés, la R15 et la R17, qui vont être présentés au courant de l'été 1971, et qui vont se battre contre l'insolent succès de la Ford Capri. Et une petite voiture qui va bouleverser l'histoire de la régie et l'aider à traverser sereinement les années 70 malgré les deux chocs pétroliers : La R5, qui sera présentée en janvier 1972.

Ces deux modèles confirment une rupture déjà amorcée par les R16 et R12. En partant de ce constat, impossible pour Renault de continuer à utiliser le vieux logo de 1959, lui-même un remix de celui de 1946.

Logo Renault 1946

Logo Renault 1959

Un nouveau logo est étudié. Et bien que simpliste, voire dépouillé, il est adopté. Il représente un losange formé par deux flèches (chevrons ?) dont l'une part à gauche, l'autre à droite. Bof ! Celui qui a créé ce dessin ne remportera pas la palme d'or de la créativité. D'ailleurs, n'ayant aucune brochure officielle à scanner, je n'ai mis que 5 minutes sur un logiciel de dessin pour reproduire le logo ci-dessous.


Les premières R15 et R17 bénéficient du logo dés le début de leur commercialisation, à l'automne 1971 (ci dessous une photo trouvée sur Wikipedia).

Une R15 de 1971 avec le logo interdit - image wikipedia

Puis les premières R5, début 1972 (ci-dessous, quelques photos avec l'aimable autorisation du site www.renault-5.net ).





source image : Renault

Avec ce logo sans relief, l'histoire aurait pu s'arrêter là. Mais il y a Kent...


Kent, c'est une entreprise spécialisée dans le matériel et les produits chimiques destinés à l'industrie, automobile en particulier. Kent est elle un fournisseur de Renault ? Toujours est-il que l'entreprise se rend vite compte qu'en basculant le nouveau logo Renault à 90°, cela donne... son propre logo. Oups...

Le logo Kent basculé à 90°
Le logo Renault de 1971
Peu satisfaite de ce plagiat, Kent aurait aimablement demandé à Renault de revoir sa copie. Devant l'immobilisme de la régie, Kent aurait décidé de mener celle-ci devant les tribunaux. Elle aurait obtenu gain de cause. Renault aurait été condamné à stopper l'utilisation du logo, mais aussi à en effacer toute trace, ce qui signifiait un rappel des véhicules déjà produits. Vous remarquez que j'ai utilisé le conditionnel pour ce paragraphe, n'ayant trouvé aucun document dans la presse de l'époque permettant de confirmer ce bref épisode de la vie de Renault.

Alors, cette affaire Renault/Kent, vérité ou fake ? La réalité semble plausible. Ce logo éphémère a bien existé, de nombreuses photos le prouvent. Et la ressemblance entre les logos des deux entreprises est incontestable. Une action en justice était donc légitime de la part de Kent.

Mais je ne peux m'empêcher de penser que ce logo a été abandonné par Renault tout simplement parce qu'il était atrocement banal et que les premières retombées des clients étaient désastreuses à son sujet. Conflit avec Kent ou pas.

S'il y en a parmi vous qui connaissent le fin mot de l'histoire, avec documents à l'appui, je suis preneur.

La suite : l'ère Yvaral/Vasarely


Le peintre Yvaral (de son vrai nom Jean-Pierre Vasarely), grand spécialiste de l'art visuel, est appelé à la rescousse lors du premier semestre 1972 pour créer un nouveau logo. Le cahier des charges est clair et non négociable : le logo sera un losange et devra comporter des lignes pour rappeler le logo de 1959. Après trois semaines de travail intensif, Yvaral rend sa copie avec une quarantaine de propositions. L'une d'entre elle est retenue avec enthousiasme et deviendra un des emblèmes les plus célèbres de l'industrie automobile (Yvaral parle de tout ça sur son site)


Pour une raison que j'ignore, ce logo est attribué au père d'Yvaral, le célèbre plasticien Victor Vasarely. D'ailleurs, pour tous ceux qui s'y connaissent en automobile, on parle souvent du logo "Vasarely" et pas du logo "Yvaral". Quelle est la raison de cette confusion ? Le père et le fils ont-ils collaboré sur ce projet ? Voilà un beau sujet pour un futur article !

Dès le salon de Paris, à l'automne 1972 , Renault inaugure donc ce nouveau logo en dotant toute la gamme présente sur son stand. Dans les semaines qui suivront, tous les modèles sortant d'usine l'arboreront. Puis, pendant l'année 1973, tout le réseau va transformer ses devantures avec le logo Yvaral/Vasarely, et en adoptant la couleur jaune toujours en vigueur aujourd'hui.


Ironie du sort


Le logo Yvaral/Vasarely vivra 20 ans, et sera remplacé par celui que nous connaissons aujourd'hui.

Première ironie du sort, il ressemble étrangement au logo interdit 20 ans auparavant, avec un peu plus de relief cependant, comme si les deux flèches qui partaient à droite et à gauche s'étaient rapprochées et entrelacées.


Seconde ironie du sort, le logo de Kent a changé depuis quelques années pour se rapprocher bizarrement d'un losange Renault. La boucle est bouclée...




NB : Merci encore à Cédric du site www.renault-5.net pour son aide

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire