samedi 19 avril 2014

FORD ESCORT (5ème Génération) : Accessible et... Chinoise


A la fin de sa carrière européenne, en 1998, la Ford Escort avait une image de voiture tranquille, mais un brin ringarde après 30 ans et quatre générations. Cela avait mené Ford a concevoir la Focus, un véritable choc pour la clientèle traditionnelle. A tel point que les deux véhicules ont cohabité dans la gamme pendant quelques mois pour faire digérer la transition. On ne pensait plus voir réapparaître l’appellation Escort après ça. Mais Ford cherchait un nom pour un nouveau modèle compact au sein de sa gamme chinoise, un modèle qui viendrait se placer en-dessous de la Focus en terme de standing et de prix. Et bizarrement, c'est le nom "Escort" qui a été choisi.
La voilà donc, cette nouvelle Escort. Une appellation historique de la firme à l'ovale bleue, pour une auto qui sera réservée à la Chine et à quelques marchés émergents. Drôle de manière de rendre hommage à une voiture qui a rempli les poches de Ford pendant des années.
La nouveauté se révèle classique dans son apparence, avec sa configuration 3 volumes. Mais elle adopte toutes les figures de style en vigueur chez Ford, à commencer par la calandre béante. Ambiance Ford à l'intérieur également. Mais l'ensemble manque de passion, comme ses concurrentes désignées (Peugeot 301 et Citroën C-Elysee par exemple). La nouvelle Escort doit plaire pour son prix, pas pour son physique ("du style, mais pas de la prétention" selon Ford).





Quoi de neuf ?

Grand retour de l'appellation "Escort" chez Ford, pour une auto compacte à prix abordable, sans être discount pour autant. Mais cette Escort-là, nous ne la connaîtrons pas en Europe.

L'inspiration

Le nom est repris de quatre générations d'Escort vendues en Europe entre 1968 et 2000. Mais c'est la seconde génération (la jaune), commercialisée de 1974 à 1980, qui paraît le plus proche de l'Escort 2014.





Le concept-car Escort qui fut présenté l'année dernière au salon de Shanghai, et qui avait déjà tout dévoilé.




Le duo Peugeot 301/Citroën C-Elysee représente bien dans l'idée comment Ford veut placer sa nouvelle Escort, à savoir un modèle suffisamment soigné en complément d'un modèle plus cossu (Peugeot 408, Citroën C4L et Ford Focus en l’occurrence).


En Bref

- présentation officielle en avril 2014 au salon de Pékin
- fabriquée en Chine avec le partenaire local Chang'an
- Dessinée par Ford Australie en partenariat avec Ford Chine
- commercialisation et fabrication possible dans d'autres pays émergents (Russie, Amérique Latine)
- plateforme utilisée : "C-Car Platform" (celle de la Focus III)
- un seul moteur essence : le 1.5L ti-VCT d'environ 110ch

A Lire Aussi

PEUGEOT 301 24 mai 2012

Photos








Vidéo

Ci-dessous, la vidéo de la chaîne YouTube de Ford Asia Pacific, avec tous les blablas habituels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire