mardi 4 mars 2014

JEEP RENEGADE : La Baby-Jeep made in Italy


Selon le "visionnaire" Sergio Marchionne (CEO du groupe Fiat-Chrysler Automobiles), Alfa-Romeo et Jeep sont les deux seules marques de son groupe à être capables de faire du volume sur tous les marchés du monde. Pour Alfa, ce n'est pas encore ça. Pour Jeep par contre, tout va bien. C'est la poule aux œufs d'or du groupe, et il ne lui manquait plus qu'à élargir sa gamme vers le bas. C'est chose faite aujourd'hui avec le petit Renegade, qui profite à fond des synergies mises en place entre Fiat et Chrysler.






Le Renegade est suprenant à plus d'un titre. Par ses proportions tout d'abord : il est court, il paraît haut sur pattes et un peu déséquilibré dans son dessin, mais sa bonne bouille et l'impression d'ensemble semblent pourtant attirer la sympathie. Par son lieu de production ensuite : il est fabriqué chez nous, en Europe, en Italie précisément, dans l'usine Fiat de Melfi. Cet usine située dans le sud de l'Italie, non loin de Naples, est actuellement moribonde et ne produit que la Fiat Punto. Autant dire qu'elle est largement sous employée. Dans quelques mois y seront fabriquées le Renegade donc, mais également la Fiat 500X qui reprendra la même plateforme "SmallWide".


Pour Jeep, le Renegade constitue un sacré défi. Habituée à produire des 4x4 aventuriers ou plus luxueux, la marque s'engage dans une catégorie inconnue pour elle : celle des micro-SUV. La marque est donc réactive puisque cette catégorie prend tout juste de l'ampleur, avec l'arrivée récente des Juke, Captur, 2008, Ecosport, Mokka, Trax, etc... Point commun entre tous ces véhicules : ils se contentent souvent d'avoir juste un look baroudeur et une garde au sol surélevée, et sont destinés à se vendre en deux roues motrices. Pour la forme certains d'entre eux propose une transmission intégrale, qui est finalement rarement choisie par les clients. Ce sera le cas du Renegade : le communiqué de presse a beau mettre largement en avant les dispositifs permettant une conduite tout-terrain (afin de rassurer la clientèle traditionnelle Jeep), nous savons tous que ce sont les versions à deux roues motrices qui auront la faveur de la clientèle.


Alors, ça donne quoi ce Renegade ? Soyons clair, la première impression peut rebuter. On pense tout de suite à une boite à chaussures. Et puis on y regarde de plus près : les phares ronds comme des billes qui tranchent avec la traditionnelle calandre Jeep à 7 trous, les passages de roues carrés, les feux tout aussi carrés avec une croix à l'intérieur, le béquet de hayon, les larges protections en plastique. On finit par se prendre au jeu et à comprendre où Jeep voulait en venir. C'est clair, la volonté de donner à ce petit SUV l'ADN de la marque semble avoir été la priorité. En définitive, ça fonctionne plutôt pas mal. Et au moins, le Renegade propose des lignes droites et nettes là où toute la concurrence présente des courbes sophistiquées.


Rentrons dans l'habitacle, et constatons vite que... Fiat est bien propriétaire de la marque ! Ne prenez pas cela pour une remarque péjorative, mais on sent bien l'influence italienne dans cette planche de bord. Mais là encore, le charme opère, et il a suffi d'installer une poignée de maintien en face du passager pour créer l'ambiance baroudeuse. Des touches de couleurs ça et là nous rappellent que le Nissan Juke (la star du segment) est en ligne de mire. Et le Renegade suit la tendance qui veut que les boutons de la console centrale disparaissent pour réapparaître sur le volant multifonctions. Au centre de la console centrale, le désormais connu système Uconnect avec écran tactile. Et entre les sièges, les indispensables porte-gobelets ! Elle est peut-être fabriquée en Italie, mais elle reste américaine dans sa conception.


Nous sommes dans un véhicule de loisirs, donc le double toit ouvrant proposé par Jeep devrait être une des options choisies favorites.


Sous le capot, il y en aura pour tous les goûts en fonction des marchés où il sera commercialisée. Pour nos marchés européens, voici la gamme retenue :
- essence 1.4L MultiAir 140ch
- essence 1.4L MultiAir 170ch
- diesel Multijet II 1.6L 120ch
- diesel Multijet II 2.0L 140ch
- diesel Multijet II 2.0L 170ch

Sur d'autres marchés, le Renegade pourra proposer un gros moteur essence 2.4L MultiAir (pour les USA par exemple) ou un moteur E.torQ à bi-carburation essence-éthanol (pour les marchés sud-américains en particulier). La boite manuelle sera proposée sur tous les blocs, et la boite automatique ZF à 9 rapports figurera au chapitre des options.


On l'a vu plus haut, le Renegade se dégustera principalement en deux roues motrices. Mais Jeep ne pouvait décemment pas en rester sur cette solution comme le fait Renault avec le Captur par exemple. La transmission intégrale a donc été prévue dès le début de la conception du Renegade. et elle se décline en deux propositions :
- le Renegade 4x4 : système Jeep Active Drive avec désaccouplement de l'essieu arrière, possibilité d'envoyer tout le couple disponible sur une seule roue, système Jeep Selec'Terrain avec trois modes de conduite en tout-terrain (automatique, neige, sable/boue).
- le Renegade 4x4 TrailHawk : garde au sol augmentée de 20 millimètres, système Jeep Active Drive Low, mode "Rock" supplémentaire sur le système Selec'Terrain, débattement de suspension plus grand, système de contrôle en descente, boucliers adaptés aux terrains hostiles.


Vous l'avez compris, avec sa petite carrure, le Renegade n'est pas destinée à faire grande carrière aux Etats-unis, et il se destine plus à notre marché européen et aux marchés émergents. C'est donc l''usine italienne qui va être en charge d'alimenter environ 100 marchés dans le monde. Il ne fait aucun doute que si l'accueil est bon, FCA décidera de la produire dans d'autres usines. En attendant, on ne sait pas quand la production va démarrer, ni la date réelle de commercialisation. Nous nous contenterons donc pour le moment d'aller l'admirer sur le stand Jeep à Genève. Stand qui, en général, est toujours un des plus beaux du salon suisse.

A LIRE AUSSI

Les photos de la Renegade au salon de Genève 11 mars 2014
FIAT 500 X : la Jeep Renegade à la sauce 500 2 octobre 2014














Ci-dessous, la version TrailHawk









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire