mercredi 19 février 2014

OPEL/VAUXHALL ADAM ROCKS : Nouveau départ


N'y allons pas par quatre chemins : alors qu'elle a été bien accueillie partout en Europe, la petite Adam, présentée en 2012 au salon de Paris, a raté son décollage en France. A tel point que chez Opel France, on peut parler du problème Adam. Peut-être avons nous trouvé son physique trop sage pour avoir le coup de foudre, ou ses prix trop prétentieux. En tout cas, il est hors de question pour la marque allemande que cette exception française perdure. La nouvelle Adam Rocks pourrait bien remettre de l'ordre dans tout ça.





Que la petite Opel se vende moins que des Twingo, C1, 107, Aygo ou Up!, passe encore. Qu'elle fasse moins bien que sa grande soeur Corsa, pourquoi pas puisque même si elle est plus petite, elle vise une clientèle premium. Mais que ses rivales premium, justement, soient placées 52ème (Mini) et 28ème (Fiat 500) dans le Top 100 des ventes en France alors qu'elle n'y est même pas classée, cela devient plus génant. La mission pour 2014 est de braquer les projecteurs sur elle en France, et de conforter les bons chiffres de départ dans le reste de l'Europe.


Voici donc venir une nouvelle proposition : l'Adam Rocks, qui n'est ni plus ni moins qu'une nouvelle finition au sein de la gamme, mais avec une présentation qui la distingue des autres Adam (qui deviennent pour le coup un peu fades à côté de la Rocks). Une nouvelle version qui clone le concept-car pareillement nommé qui fut dévoilé à Genève il y a un an.

Opel Adam Rocks Concept - 2013
Opel Adam Rocks Concept - 2013

Nouveaux boucliers avant et arrière virilisés et renforts de passages de roues adoptent du plastique brut qui la feraient presque passer pour une baroudeuse. Ça tombe bien, puisque la garde au sol a été relevée de 15 millimètres. Opel surfe donc sur la vague des véhicules de loisirs. Et pour aller au bout de sa démarche, la marque dote l'Adam Rocks d'un toit en toile coulissant, pompeusement appelé Swing Top. Un toit coulissant qui, au passage, est bien moins découvrable que celui des Fiat 500C ou DS3 Cabrio. Et qui sera disponible en 3 coloris : noir, brun foncé ou marron clair. Cette joli peinture orange présente sur les photos, dénommée "Goldbusters", fait bien partie du teintier !


L'Adam Rocks a donc eu droit a un traitement esthétique intéressant, qui pourrait bien faire mouche et attirer la clientèle féminine, mais aussi masculine dans les concessions. Bonne nouvelle, cette nouvelle finition pourra se choisir avec tous les moteurs essence de la gamme (puisqu'il n'y a pas de diesel) : 1.2L 70ch, 1.4L 87ch, 1.4L 100ch, et le nouveau 3 cylindres 1.0L Ecotec (90 et 115ch).


Présentée dans quelques jours au salon de Genève, l'Adam Rocks sera produite en Allemagne à partir du mois d'août, et commercialisée à la rentrée (sachant que les commandes seront ouvertes dès le début de l'été). Souhaitons que cette initiative d'Opel donne un coup de fouet à l'Adam, qui n'a pour seul défaut que d'être arrivée après les Mini et Fiat 500.






NB : Comme d'habitude, l'Adam dans sa version Rocks sera vendue sous badge Opel en Europe continentale, et sous badge Vauxhall en Grande-Bretagne. Ci-dessous, une photo de la version Vauxhall que les "Photoshopers" de General Motors n'ont même pas pris soin de modifier pour la conduite à droite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire