jeudi 27 février 2014

ALFA ROMEO MITO QUADRIFOGLIO VERDE 2014 : pour l'honneur


Sans faire de mauvais esprit, il y a de longs mois que la MiTo ne se vend plus, malgré le facelift de l'année dernière. Alors voir arriver cette version 2014 de la MiTo Quadrifoglio Verde pourrait presque être un non-événement, qui ne va certainement pas relancer les ventes. Mais prenons ce qu'il y a à prendre, et apprécions les petites modifications apportées. Des modifications qui suffiront à braquer les projecteurs sur elle lors du salon de Genève dans quelques jours. En effet, à défaut de nouveauté, les versions QV des MiTo et Giulietta (lire cet article) trôneront en bonne place sur le petit stand Alfa. A moins que la version Spider de la 4C ne crée la surprise !




Quelques pièces assombries (rétroviseurs, calandre, entourage des feux avant et arrière, jantes 17", poignées de portes), des étriers de freins rouges, spoiler arrière, bouclier arrière avec extracteur, logo du trèfle à quatre feuilles sur les ailes et l'instrumentation.... Il n'y a pas de grandes différences entre la version 2013 et la version 2014 de la Mito QV. Signalons tout de même l'apparition au teintier de la peinture grise Magnesio, présente sur les photos qui illustrent cet article.


Sous le capot, les chiffres pourrait laisser penser que rien n'a changé. Le 1.4L TB MultiAir de 170ch est toujours là. Pourtant, ce moteur a été retravaillé pour être plus économe. Et ça marche : 5.4L/100 (contre 6.0L/100 auparavant) pour la consommation mixte, 124g/km de CO2 (139 auparavant) ! On ne croirait pas voir les valeurs d'une petite bombe. Cette démarche citoyenne ne s'est pourtant pas faite au détriment des performances. La vitesse maximale reste stable (219 km/h) alors que l'exercice du 0 à 100 km/h est effectué en 7.3s (7.5s auparavant). La présence de série de la boite TCT à double embrayage n'y est pas étrangère, même si certains regretteront l'obligation faite de choisir cette solution. La boite manuelle 6 vitesses est en effet passée à la trappe !

Toujours sympathique à regarder, la MiTo Quadrifoglio Verde n'arrive plus cependant à lutter contre ses rivales directes (nouvelle Mini Cooper S, nouvelle Audi S1 ou Citroën DS3 Racing) en terme de puissance, de performances et de qualité de fabrication. Reste le prix, encore non communiqué, qui s'il reste doux comme sur la version 2013, peut encore convaincre.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire