lundi 20 janvier 2014

OPEL MERIVA : un peu de botox


La seconde génération du petit monospace Meriva, apparue en 2010, était plutôt bien née. Un style classique, dynamisé par le décroché latéral. Une modularité répondant aux attentes de la clientèle. Et des prix corrects. Cela lui permet de mener une carrière honorable sur le marché européen. Opel n'a donc pas cassé la tirelire pour le facelift de mi-carrière.





A petit événement petit salon. Non pas que le salon de Bruxelles soit ridicule, mais il a moins de retombées que le salon de Genève par exemple. C'est donc en Belgique qu'Opel a décidé de dévoilé son restyling "light" du Meriva. Question style, on a vite fait le tour : des feux avant et arrière dont la forme ne change pas, mais dont le graphisme évolue, un nouveau bouclier avant et une nouvelle barrette de calandre. Notons aussi une nouvelle collection de jantes alu, allant du 16" au 18".


L'habitacle ne connait pas grand changement : nouveaux plastiques et système Intellilink pour le téléphone. Opel ignore toujours la tendance actuelle à la simplification des tableaux de bord, et conserve une cinquantaine de boutons et molettes sur la planche de bord du Meriva.


Peu d'évolutions mécaniques au rayon essence, avec toujours le 1.4L décliné en versions 100, 120 et 140ch (ce dernier n'étant pas disponible sur le marché français). Par contre, ça bouge coté diesel. Ainsi, le nouveau moteur 1.6L CDTI arrive enfin en trois niveaux de puissance : 95, 110 et 136ch. C'est donc avec grand plaisir que nous verrons les désuets 1.3L CDTI 95ch et 1.7L CDTI (110 et 130ch) partir à la retraite.


D'ores et déjà disponible en Allemagne, le nouveau Meriva se répandra sur tous les autres marchés d'Europe dans les prochaines semaines. Ci-dessous, quelques photos avant/après pour se rendre compte des changements opérés.

AVANT
APRES



AVANT
APRES


AVANT
APRES


AVANT
APRES


AVANT
APRES

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire