jeudi 30 janvier 2014

MERCEDES CLASSE V (3ème génération) : Minibus pour VIP


Traditionnellement basée sur l'utilitaire Vito, les deux premières générations de Classe V (la deuxième s'appelait Viano sur le marché européen)  ont connu le succès, malgré leur allure cubique ne cachant rien de leur origine utilitaire. Tantôt véhicule pour hôtels, tantôt pour les aéroports, tantôt pour les manifestations, parfois taxi, et plus rarement véhicule pour la famille vu son prix prohibitif, le Classe V compensait son manque de... classe extérieure par un aménagement intérieur soigné, et par son étoile sur sa calandre. La troisième génération arrive aujourd'hui, toujours avec la même allure, mais avec enfin une planche de bord très valorisante, et un seul moteur au programme !




Soyons lucide, personne n'aura le coup de foudre en regardant la nouvelle Classe V de profil ou de 3/4 arrière. Mercedes est cependant parvenu à lui offrir une face avant rappelant les dernières voitures de tourisme de la marque, Classe B en tête. Mais qu'importe, l'intérêt de la Classe V n'est pas dans son esthétique, mais dans le fait de transporter un petit groupe dans des conditions de confort optimales. Pour l'aider dans cette mission, Mercedes propose 3 configurations :
- basique : longueur 4.90m, empattement court de 3.20m
- long : longueur 5.14m, empattement court de 3.20m, porte-à-faux arrière allongé
- super long : 5.37m, empattement long de 3.43m


Le véritable plus de la nouvelle génération, c'est la présentation de son tableau de bord qui n'est plus celle d'un Vito amélioré, mais celle d'un vrai véhicule de tourisme. Très soignée, elle reprend le concept des derniers intérieurs maison : ambiance épurée, aérateurs ronds, écran tactile surplombant la planche de bord, matériaux valorisants. Une vraie réussite.


Fidèle à ses habitudes, la nouvelle Classe V reprend la conception intérieure des sièges sur rails, amovibles et pivotants.


Révolution sous le capot, puisqu'un seul moteur 4 cylindres 2.1L diesel proposé en trois puissances est proposé. le V6, qu'il soit essence ou diesel, c'est fini. Voici les 3 propositions :
- V200 CDI : 136ch, 330 Nm, 6.1L/100, 
- V220 CDI : 163ch, 380 Nm, 5.7L/100
- V250 Bluetec : 190ch, 440 Nm, 6.0L/100 (soit -28% par rapport à l'ancien V6 diesel de 224ch)

Les deux premiers niveaux de puissance V200 et V220 sont disponibles en boite manuelle 6 vitesses ou en boite 7G-Tronic (avec Stop&Start). La V250 ne propose que cette dernière solution.


Comme toute Mercedes contemporaine, la Classe V met le paquet (souvent en option) sur les dernières innovations : phares full-leds, assistance au parking, surveillance de la vigilance conducteur, caméra 360°, détection de véhicule dans l'angle mort, radar anti-collision, régulateur de vitesse adaptatif, lecture des panneaux, ESP adaptatif, etc...

Rendez-vous au salon de Genève pour observer cette nouveauté dans les détails. La commercialisation suivra dans les semaines qui suivront.









1 commentaire:

  1. cela va être chouette de payer 65000€ pour un véhicule de 2,5tonnes et se faire dépasser par une clio (ou équivalent) en côte

    RépondreSupprimer