lundi 13 janvier 2014

CHRYSLER 200 (2ème génération) : Enfin belle, mais...


Mais nous ne la connaîtrons pas en Europe. Il fut un temps envisagé de la vendre chez nous sous le nom de Lancia Flavia, mais les funestes projets de Sergio Marchionne concernant la griffe italienne (lire cet article) mettent fin à cette éventualité. La Chrysler 200 restera donc vendue sur les marchés sur lesquels Chrysler s'est retiré depuis 2010, c'est à dire principalement l'Amérique du Nord.






Premier constat : la 200 est belle et élégante. Tout le contraire de la placide première génération, que nous verrons partir à la retraite sans aucun regret. Pourtant, la nouvelle "mid-size" de Chrysler manque d'un ingrédient : de la personnalité. On pourrait bien lui flanquer un logo Hyundai que cela ne choquerait personne. Aux USA, dans cette catégorie, il y a des figures imposées, et le caractère n'en fait pas partie. Mais ce qui pourrait représenter un défaut par chez nous est une qualité outre-Atlantique.


La 200 est le troisième modèle du groupe Chrysler construit sur la plateforme CUS-Wide, après la Dodge Dart et le nouveau Jeep Cherokee. Cette plateforme est en fait celle de l'Alfa-Romeo Giulietta en Europe, et de la Fiat Viaggio en Chine. Deux moteurs ont été retenus : le 4 cylindres essence TigerShark MultiAir 2.4L de 184ch, et le V6 Pentastar 3.6L de 295ch. La boite automatique 9 vitesses est de la partie, et une transmission à quatre roues motrices sera proposée en option.


4 finitions sont proposées : LX, Limited, S (la bleue sur nos photos) et C (la grise sur nos photos). La 200 S se veut sportive dans sa présentation, avec de nombreux détails noirs. La 200 C serait plutôt premium, avec du chrome un peu partout. 11 teintes de carrosserie seront disponibles.


Présentée au salon de Detroit depuis aujourd'hui, la 200 sera commercialisée vers la fin du printemps comme modèle 2015 à partir de 21.700$. Elle sera fabriquée aux USA, dans le Michigan, dans l'usine de Sterling Heights. Chrysler a consenti un investissement de 1 milliard de dollars pour ce projet et pour l'aménagement de l'usine.



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire