mardi 3 septembre 2013

VOLKSWAGEN e-UP! électrique - 2013


Le contexte pour la mobilité électrique est difficile en ce moment : flop du programme ZE de Renault, ventes de Nissan Leaf faiblardes, arrêt du programme Better Place, abandon de l'activité bornes de recharges par le géant allemand Siemens, coup de frein des municipalités sur l'installation de ces bornes de recharge, etc... Pourtant, Volkswagen (comme BMW par ailleurs) s'engage dans la voie du 100% électrique et présentera deux véhicules au salon de Francfort la semaine prochaine. Pas des concept-cars, mais deux vraies voitures : la compacte e-Golf (lire cet article) et la citadine e-Up ! Penchons nous sur cette dernière.



Volkswagen e-Up! et e-Golf

Dés le lancement de la Up! il y a deux ans, un concept-car d'une version électrique avait été dévoilée d'emblée. On s'attendait donc tôt ou tard à ce qu'elle devienne réalité. C'est chose faite aujourd'hui. Extérieurement, Volkswagen est resté sobre et seuls quelques petits détails permettront à l'oeil exercé de reconnaître cette e-Up! Même chose à l'intérieur où on notera juste une instrumentation un peu plus complète par rapport à la gestion du moteur électrique.



Ce moteur électrique, justement, propose une puissance de 82ch et un couple de 210 Nm. Des valeurs relatives cependant, puisque les performances de la e-Up! sont évidemment bridées pour favoriser une autonomie optimale : vitesse maximale auto-limitée à 130 km/h, 0 à 100 km/h en 12.4s. Volkswagen annonce une autonomie de 160 kilomètres. Sur des bornes dédiées, la batterie de 18.7 kWh peut être rechargée à 80% en une heure. Mais on ne sait pas encore si une recharge sur une prise 220V classique est possible.






La e-Up! ne fait donc ni meilleur ni pire que les autres propositions du marché. Sont point fort : elle est beaucoup plus attrayante que le trio i-Miev/Ion/C-Zero, seule réelle concurrence sur le créneau des mini-citadines électrifiées. Mais elle illustre un fait désormais établi : aucun grand groupe automobile n'est en mesure, aujourd'hui, de faire progresser la technologie électrique. Performances bridées, autonomie plafonnée à 150-200 kilomètres : les propositions se suivent et se ressemblent toutes. Concernant la e-Up!, il ne nous reste plus qu'à attendre des précisions sur son mode de recharge, et surtout son prix pour juger de son utilité.











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire