dimanche 11 août 2013

HONDA CIVIC 9 TOURER (2013)


Déjà dévoilé dans ses grandes lignes par un concept-car (remarqué) lors du dernier salon de Genève (lire cet article), le break basé sur la Civic 9 se montre dans sa version définitive. Et il a le bon goût de conserver les traits incisifs et les hanches larges du concept. Tout en abandonnant ce qui en faisait justement un véhicule de salon : peinture mate, élargisseurs de carrosserie, vitres méga-surteintées, phares et feux 100% leds, etc... Mais une chose est sûre : si la Civic 9 Tourer a du style, elle se place également en haut de la catégorie au niveau des aspects pratiques et du volume de chargement. Certainement au détriment de la visibilité arrière !




A noter que, comme sur la petite Jazz, le dossier et l'assise de la banquette arrière se relèvent ensemble pour pouvoir ranger un vélo à la place. Pratique quand on ne veut pas mettre en place un porte vélo.




Pour son break Civic Tourer, Honda a installé un système ADS. En fait une suspension arrière adaptative à la charge, qui permet de rouler dans des conditions optimales en fonction de son chargement. Trois réglages peuvent être choisis pour ce système : Confort, Normal ou Dynamique.


La face avant du Tourer arbore quelques retouches, qui seront prochainement également proposées sur la berline.


Enfin, Honda n'a retenu que deux moteurs de la berline pour le Tourer : le diesel 1.6L i-DTEC de 120ch et l'essence 1.8L i-VTEC de 142ch, tous les deux pouvant être associés à une boite manuelle ou automatique à 6 rapports.


Principales caractéristiques


- longueur 4.52m (berline : 4.30m)
- volume de coffre, banquette en place : 624 litres
- volume de coffre, banquette rabattue : 1.668 litres
- coffre à double fond
- rangement prévu pour le couvre-bagages
- poignées des portières arrière cachées dans le montant C
- construite en Grande-Bretagne, dans l'usine Honda de Swindon
- présentée officiellement en septembre 2013 au salon de Francfort
- commercialisée partout en Europe à partir de janvier 2014





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire