jeudi 6 juin 2013

NISSAN MICRA 4 - Facelift - 2013


La première Micra de 1982 était banale, mais fit longue carrière grâce à sa fiabilité. La seconde Micra de 1992 fut pimpante, voiture européenne de l'année 1993, et idole de la gente féminine. La troisième Micra de 2002 confirma la tendance, avec en plus un design high-tech. Alors quand est sortie en 2010 la quatrième génération, la douche fut froide pour les fidèles du modèle : dessin démodé dès sa présentation, intérieur sans cachet, matériaux quelconques, pas de diesel et cerise sur le gâteau : délocalisation de la production de l'Europe vers l'Inde. Résultat : en Europe, la Micra est un semi-flop (17914 ventes en France en 2005 pour la Micra 3, 8.488 ventes en 2012 pour la Micra 4)




Flop en Europe, mais grand succès sur bien d'autres marchés grâce à son prix accessible, ce qui explique ce dessin consensuel et l'absence de notion de qualité perçue dans le cahier des charges de la Micra 4. Donc, si la partie est gagnée pour Nissan sur les marchés émergents, il ne faut tout de même pas laisser partir la clientèle ailleurs sur les marché dits matures. Et accessoirement éviter de ruiner 30 ans de carrière et d'efforts.


Nissan fait donc une croix sur la face avant sans identité de sa citadine, et la restyle dans un style plus contemporain, espérant reconquérir la clientèle féminine et pourquoi pas quelques hommes en plus. Le style de la nouvelle proue est par conséquent beaucoup plus rigide, et personne ne pourra dire qu'il n'y a aucune différence entre avant et après.


Caractéristiques

- Nouveaux boucliers avant et arrière
- Nouveaux phares
- calandre, ailes et capot avant redessinés
- nouveau dessin interne des feux arrière, avec leds
- 10 couleurs de peinture, dont deux nouvelles : bleu pacifique (nos photos) et vert bronze
- nouvelle collection de jantes alu 15" et 16"
- nouvel écran tactile 6"
- personnalisation plus poussée (coques de rétroviseurs, poignées de portes, tapis de sol, aérateurs, levier de vitesse, etc...)


Pas de changement mécanique avec toujours deux moteurs essence 1.2L particulièrement économiques : un atmosphérique de 80ch, un turbo DIG-S de 98ch. Pas de changement non plus sur le lieu de production : la Micra est toujours "Made in India". Mais les choses vont changer puisque la prochaine génération, la cinquième, sera "Made in France" dans une usine Renault !!!!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire