jeudi 11 avril 2013

(CITROËN) DS WILD RUBIS CONCEPT (premières photos et infos officielles)


Le salon de Shanghai approche, et une marque française que les français ne connaîtront pas y fera sa première apparition. DS va donc essayer de frapper les esprits à cette occasion en présentant un concept de gros SUV qui ne risque pas de passer inaperçu : le Wild Rubis (rubis sauvage). Un show-car qui va se concrétiser dans quelques mois en une DS6 ou DSX.


-->


Ça se passait en juin dernier, à Shanghai justement. Citroën inaugurait son premier point de vente dédié à la vente de sa collection premium : le DS Store. Grandes surfaces vitrées et gros logos DS à l'extérieur, ambiance "lounge" et soi-disant frenchy à l'intérieur. Mais ce qu'on remarquait surtout, c'était l'absence du nom Citroën ou du moindre chevron. C'est justement ça le concept : Citroën est présent depuis environ 20 ans en Chine. Sa ZX/Fukang est née à l'époque du communisme forcé, et il y avait quelques restes dans la gamme il y a encore un an, avec l'ancienne C-Elysee. Contrairement à Volkswagen, qui a su se refaire une image alors que sa Santana était elle aussi une voiture imposée par le parti depuis les années 80, Citroën semble stagner et ses parts de marché n'augmentent pas aussi vite que prévu. D'où cette décision d'émanciper la collection DS pour en faire une marque à part entière, uniquement pour le marché chinois.


A cet effet, une nouvelle joint-venture avec Chang'an (en plus de celle qui existe déjà avec Dongfeng) a été signée justement pour fabriquer certains modèles de la gamme DS sur place. Les DS3 et DS4 sont importées de France, mais la DS5 va voir son industrialisation commencer dans les prochaines semaines. Un autre modèle viendra la rejoindre sur les chaînes. C'est ce modèle qui est préfiguré aujourd'hui par le Wild Rubis Concept.


Et il en impose, ce Wild Rubis ! Tout a été dessiné pour interloquer : la grosse calandre flanquée d'un logo DS en 3D, les côtés de la calandre qui viennent manger l'intérieur de phares full-leds, la signature lumineuse des feux de jours, les côtés du pavillon relevés pour accueillir des barres de toit qui s'avèrent être la signature chromée de la voiture (à l'exemple des lames de capot de la DS5), les feux arrières qui semblent sertis et dont le fond lumineux semblent lui aussi reprendre les formes du logo DS, le gros béquet arrière qui abaisse visuellement le véhicule, les énormes jantes 21", ouf ! Citroën ne s'est privé de rien, même après l'audace de la DS5.



Avec une longueur de 4.70m, une largeur de 1.95m, une hauteur de 1.59m et un empattement de 2.90m, le Wild Rubis confirme que le modèle de série sera bien le vaisseau amiral de la gamme DS.... en attendant une toujours hypothétique DS9 basée sur le concept-car Numéro 9 de l'année dernière.


Même si Citroën se montre discret sur la manière dont le Wild Rubis est animé, la marque reconnaît cependant que ce sera bien un système HYbrid4 qui sera présent. Mais, Chine oblige, il faut s'attendre à un bloc hybride essence, en lieu et place du diesel que nous connaissons en Europe. Nous en saurons plus dans les jours qui viennent. On a hâte de visualiser l'habitacle de ce concept-car.


Source et photos : Citroën

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire