samedi 23 février 2013

VOLKSWAGEN XL1 : réelle oui, réaliste non


11 ans après le concept-car "1 litre", le voeu de Ferdinand Piech de pouvoir proposer à la vente un véhicule consommant moins de 1L/100 devient aujourd'hui réalité. Ça, c'est fait ! Et il faut saluer la performance. Mais faudra-t-il attendre 11 ans de plus pour vendre une voiture aussi frugale avec des prestations réalistes.


-->


Révolutionnaire, la XL1 l'est. Sans pour autant utiliser la moindre nouvelle technologie.  En effet, tout ce qui fait la légèreté du véhicule (795 kgs) ou sa basse consommation (0.9L/100) existe déjà. Le tour de force des ingénieurs de Volkswagen a donc été de rassembler toutes ces technologies sur un seul et même véhicule.


Pour limiter le poids à 795 kgs, la fibre de carbone et l'aluminium ont été massivement utilisés. Et il a fallu développer un véhicule très compact (longueur 3.888m, largeur 1.665m) et surtout très bas, mais vraiment très bas (1.153m). La première surprise vient de la présence de deux places, alors que les prototypes précédents n'en proposaient qu'une seule. La seconde surprise, c'est la planche de bord qui aurait pu être minimaliste, mais qui semble très complète, et rigoureuse comme toute VW. On rentre dans cet habitacle par deux portières avec ouverture en élytre.


Quant à la consommation mixte de 0.9L/100, elle est obtenue grâce un moteur diesel 0.8L TDI de 48ch, qui est associé à un autre moteur électrique de 27ch et à une boite DSG7. Il s'agit donc d'une voiture hybride, rechargeable sur secteur de surcroît. La batterie est au lithium-ion. La XL1 est capable de rouler 50 kilomètres en mode tout électrique. Et quand elle utilise les deux moteurs, sa vitesse maximale est de 160 km/h, elle peut passer de 0 à 100 km/h en 12.7, tout en ne rejetant que 21g/km de CO2.


Cette XL1, il faut vraiment la prendre comme une démonstration du savoir-faire Volkswagen. La production sera de toute manière très limitée. Son prix, même s'il n'est pas encore connu serait de 50.000 à 60.000 €, ce qui la réserve forcément à des collectionneurs, où a des écolos très zélés et fortunés.


Source et photos : Volkswagen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire