lundi 18 février 2013

NISSAN NOTE européenne : sans surprise


Présenté l'été dernier au Japon (lire cet article), le Note de deuxième génération se présente aujourd'hui dans sa spécification  européenne, en préambule du salon de Genève. Cependant, presque aucun changement n'est à noter en passant d'un continent à l'autre. Les différences seront en fait techniques, puisqu'elles consistent en l'adoption d'un moteur diesel et de réglages de comportement routier "à l'européenne".


-->


Toujours fabriqué en Grande-Bretagne, dans l'usine de Sunderland, Le premier Note a connu un joli succès, qui s'est cependant essoufflé ces deux dernières années. D'ailleurs, en France, il est sorti du TOP 100 des ventes en 2012. Autant dire que cette nouvelle mouture arrive à point nommé, même si sa commercialisation effective n'aura lieu que cet automne.


Trois moteurs sont au programme, dont un diesel qui n'est pas au programme de la version japonaise, et les deux moteurs essence 3 cylindres (avec ou sans turbo) très économes de la Micra. Dans tous les cas, ces 3 moteurs sont très citoyens au niveau de leurs rejets, de par leur technologie et la présence du Stop&Start. Résumé :
- essence 1.2L 80ch, 109g de CO2/km
- essence 1.2L DIG-S 98ch, 99g de CO2/km
- diesel 1.5L dCi 90ch, 95g de CO2/km


Si l'esthétique extérieure s'est modernisée, il n'en est pas de même pour l'habitacle, avec une planche de bord un peu désuète et à la qualité perçue discutable. Le retour qualitatif en arrière déjà effectué par la Micra 4 semble se confirmer, ce qui est regrettable. A confirmer.


Les 3 finitions habituelles de chez Nissan sont présentes :
- VISIA : vitres avant électriques, 6 airbags, régulateur/limiteur de vitesse
- ACENTA (en plus de la Visia) : climatisation, vitres électriques arrière, connexion Bluetooth
- TEKNA (en plus de l'Acenta) : clé i-key mains libres, AVM (caméra panoramique), Nissan Connect (navigation connectée), radar anti-collision, alerte de franchissement de ligne


Un peu moins minispace, un peu plus citadine : le nouveau Note lorgne sur les deux catégories, ce que semble confirmer le communiqué de Nissan. De plus, la nouvelle génération est débarrassée d'une concurrente dérangeante, puisqu'il s'agissait de la Renault Modus, sa cousine de l'alliance Renault-Nissan, qui disparaît cette année sans avoir de réelle remplaçante (le Captur n'est pas un minispace). Cela devrait faciliter le succès de cette second mouture du Note.


Source et photos : Nissan

Pour un article encore plus détaillé, Rendez-vous sur le blog de mon confrère Gérard, DATSUN NISSAN ZONE, qui vous a préparé un article au petits oignons. Lire l'article
BONUS
la vidéo du concept-car Invitation, présenté au salon de Genève 2012 et qui préfigurait nettement cette deuxième génération du Note.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire