mardi 11 décembre 2012

Bienvenue à la SKODA OCTAVIA (4ème génération)


Quatre mois avant sa présentation au salon de Genève, la nouvelle Octavia se dévoile aujourd'hui avec quelques photos officielles. Skoda voulait vraisemblablement conserver un semblant d'effet de surprise, après toutes les photos volées qui ont circulé sur cette nouvelle génération depuis quelques semaines. Mais la surprise ne viendra pas du style de la nouvelle née.

-->


Il est une chose acquise : la mauvaise réputation de Skoda n'est plus qu'un mauvais souvenir. Tout le monde a oublié les modèles obsolètes des années 80, avec leurs moteurs à l'arrière. Mais pour ceux qui ne savait pas encore que Skoda était un membre de la famille Volkswagen, la nouvelle Octavia va les mettre face à cette évidence, tant ses traits pourrait être ceux des modèles allemands. Ne parlons pas de l'habitacle, qui semble sorti tout droit d'une brochure VW. Des constatations qui ne sont pas forcément des critiques, l'austérité ayant largement fait ses preuves depuis quelques années chez les deux marques. Par ailleurs, les traits tirés de la nouvelle Octavia lui donne une certaine agressivité pas désagréable du tout. Rappelons que la plateforme utilisée est la MQB, c'est à dire celle des Golf 7, Seat Leon 3 et Audi A3 de troisième génération.


Si, dans son dossier de presse, Skoda évoque sa nouveauté comme la troisième génération d'Octavia, c'est pourtant bien la quatrième que la firme tchèque nous présente aujourd'hui. Pour une raison qu'on ignore, Skoda élude la toute première génération qui fut vendue dans les années 60, principalement dans les pays de l'Est.

Skoda Octavia - 1ère génération

La seconde Octavia, sortie en 1996, a beaucoup contribué à faire évoluer positivement l'image de la marque. Une mission que la troisième a poursuivi avec brio.

Skoda Octavia 2

Skoda Octavia 3

Trois chiffres sont à retenir pour l'Octavia 4 : +9 (centimètres par rapport à la précédente en longueur), -100 (kilos par rapport au poids de la précédente), 590 (litres de volume de coffre). L'Octavia se devait de grandir, pour bien se démarquer de la récente Rapid, qui a rejoint la gamme récemment. Cela profite à l'habitabilité (+10 cm pour l'empattement) et au coffre. Peu d'informations techniques pour le moment, tout juste sait-on qu'un moteur 1.6L TDI de 110ch fera partie de l'aventure avec seulement 89g/km de CO2. Un bloc essence 1.8L TSI de 180ch est aussi annoncé. Mais le reste de la gamme n'a pas été dévoilé. Comme sur la génération précédente, des versions à transmission intégrale et à boite DSG sont au programme.

MISE A JOUR DU 3 JANVIER 2013 : Voici le détails des motorisations, l'offre diesel plafonnant à 110ch. Mais de nouveaux blocs viendront compléter l'offre dans les mois qui viennent, avec en particulier un moteur essence encore plus puissant qui alimentera la version sportive RS.

ESSENCE
1.2L TSI 86ch, 5.2L/100, 119g/km de CO2
1.2L TSI Greentec 105ch, 4.9L/100, 114g/km de CO2, avec Stop&Start
1.4L TSI Greentec 140ch, 5.3L/100, 121g/km de CO2, avec Stop&Start
1.8L TSI 180ch, 5.7L/100, 131g/km de CO2

DIESEL
1.6L TDI 90ch, 4.1L/100, 109g/km de CO2
1.6L TDI Greentec 105ch, 3.8L/100, 99g/km de CO2, avec Stop&Start
1.6L TDI Green Line 110ch, 3.4L/100, 89g/km de CO2, avec Stop&Start


Sérieuse et aboutie, l'Octavia 4 ne fera que confirmer le succès de la génération précédente, et aidera Skoda à atteire des objectifs toujours aussi ambitieux pour les cinq prochaines années. A noter que la version break sera présentée au mois de juin 2013. Traditionnellement, l'Octavia est depuis de nombreuses années la Skoda la plus produite. Saura-t-elle le rester maintenant que la plus petite Rapid partage la vedette ?

Source et photos : Skoda

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire