dimanche 30 septembre 2012

Paris 2012 : NISSAN TeRRA Concept


Audacieux sur le papier, le concept-car TeRRA de Nissan s'avère irréaliste à l'heure actuelle. Et le choix esthétique pris par Nissan est trop radical pour plaire au grand public. Pourtant, la pile à combustible utilisée sur ce véhicule est bien destinée à apparaître sur nos voitures dans les dix prochaines années.


-->


Comme Toyota ou Mercedes l'année dernière, Nissan présente cette année un prototype de véhicule fonctionnant à l'hydrogène. Et comme souvent dans ce genre d'exercice, Nissan s'est cru obligé d'affubler cette technologie d'une carrosserie bizarre. Un entêtement qui n'aidera pas à mieux faire connaître cette technologie. La plupart des visiteurs du Mondial de l'automobile passeront donc leur chemin, en ricanant sur le physique atypique du TeRRA et en ignorant royalement la technique avant-gardiste qui se cache derrière.


La pile à combustible alimente trois moteurs électriques : un alimentant les roues avant, et deux autres alimentant chacune des roues arrière. L'hydrogène, lui, est stocké sous le plancher. Malheureusement, cette architecture ne pourra pas être appliqué en grande série tant que le problème du stockage de l'hydrogène n'aura pas été résolu.


No comment sur les traits de ce TeRRA concept, qui plairont (parfois) ou déplairons (souvent). Saluons tout de même l'audace de Nissan à ce sujet. Impossible de savoir, à l'heure actuelle, si certains détails de ce véhicule se retrouveront sur un modèle de série prochainement.


Quant à l'habitacle, c'est le thème "ambiance zen" qui a été retenu, avec boiseries et commandes épurées. Un thème vu et revu dans le petit monde des concept-cars, mais qui peine à parvenir à la grande série.


A VOIR AU MONDIAL DE L'AUTOMOBILE DE PARIS : HALL 1, ALLEE B

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire