dimanche 30 septembre 2012

Paris 2012 : FORD MONDEO (5ème génération)


Cette cinquième génération de Mondeo laisse perplexe. Non pas qu'elle ait des défauts ou qu'elle soit mal née. Mais Ford la présente comme une nouvelle génération, la cinquième, alors qu'elle ne semble être qu'un restyling de la quatrième. Une impression déjà ressentie lors de la présentation de sa jumelle américaine, la Fusion.


-->


Toujours à fond dans sa stratégie "One Ford", le constructeur américain a choisi de remplacer ses familiales américaines (Fusion) et européennes (Mondeo) par un seul et même modèle, chacune gardant son nom sur les marchés concernés. Si la clientèle américaine se rendra compte du passage d'une génération à l'autre, on ne pourra pas en dire autant en Europe.


En effet, l'allure générale reste la même, et ce n'est pas la fausse et triste calandre "style Aston-Martin" qui nous fera changer d'avis.  C'est d'autant plus flagrant quand on voit les photos de la version break, pratiquement identique au précédent.


Et que dire de la planche de bord, juste une mise à jour de celle qui équipait la Mondeo 4.


Cependant, ne soyons pas trop sévères. La précédente génération, née en 2007, avait fait très bonne impression et a plutôt bien vieilli. Et une nouveauté importante (et étonnante !) est à noter : l'arrivée du moteur 1.0L Ecoboost de 125ch. Une cylindrée incroyable sur une berline aussi grande, mais à laquelle il va falloir s'habituer.  Ford est cependant le premier à oser un moteur aussi petit à ce niveau de gamme. En moteur essence, c'est Ecoboost à tous les étages avec également un 1.5L et un 2.0L. En diesel, le 1.6L TDCi et le 2.0L TDCi complètent la gamme. Une version hybride essence/électricité verra prochainement le jour. La transmission intégrale est disponible avec certains moteurs.


Malheureusement, aucun chiffre de puissance ou de performances, ni aucun tarif n'ont été dévoilés par Ford, la commercialisation de cette nouveauté ne commencera en effet pas avant un an. La mise en vente de la familiale Ford a été reportée de six mois, de mars à octobre 2013, pour des raisons de qualité, de logistique, et aussi certainement à cause de la crise européenne qui n'encourage pas à mettre en vente un modèle de cette catégorie.

A VOIR AU MONDIAL DE L'AUTOMOBILE DE PARIS : HALL 1, ALLEE A




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire