vendredi 27 juillet 2012

News du 27/07/12 : LOTUS, MAHINDRA VERITO, FIAT/VW, NISSAN GT-R, RENAULT, OCTAVIA RS, MICHELIN, KANGOO DCI



Au menu de ce vendredi 27 juillet 2012 : une période d'austérité qui s'ouvre pour Lotus, une Mahindra Verito restylée qui nous rappelle une autre voiture, la guerre des mots entre Fiat et Volkswagen, La Nissan GT-R dont la version R35 pourrait bien être la dernière, les résultats du groupe Renault pour le 1er semestre 2012, un joli baroud d'honneur pour l'Octavia RS dans sa version Edition, Michelin qui ne connaît pas la crise et enfin un Kangoo plus économique que jamais.




A LA UNE : LOURDE RESTRUCTURATION POUR LOTUS
Ca devait arriver ! DRB-Hicom a dévoilé ses plans pour Lotus. Et comme prévu, décision a été prise de faire une croix sur tous les projets mégalos de Dany Bahar, l'ancien PDG à la folie dépensière (voir cet article) qui a mis à genoux la marque anglaise en deux ans top chrono. On peut donc oublier la gamme pharaonique présentée à Paris en 2010, le V8 maison mis en chantier quelques mois plus tard, la participation de Lotus à de nombreuses épreuves sportives (dont la F1), les consultants plus ou moins crédibles payés à prix d'or et les fêtes somptueuses avec option rappeurs et poufs en tout genre. Seuls programmes encore maintenus : la future Lotus Esprit qui devrait apparaître vers 2015 (photo tout en haut de cet article) et le programme en Rallye. Que reste-t-il à Lotus ? des caisses vides et une gamme de véhicules que Bahar détestait tant et qui risque de rester encore longtemps au catalogue. L'objectif de DRB-Hicom étant d'assainir la situation... dans le but de vendre à Volkswagen peut-être (voir news du 25 juillet 2012)




MAHINDRA VERITO RESTYLEE : LA LOGAN INDIENNE PILLEE A RENAULT
Tout n'a pas réussi à Renault ces dernières années. A l'image de la Logan dont la fabrication commença en Inde en 2008 avec Mahindra. La mévente de la voiture mena à la rupture de l'association des deux constructeurs en 2010. Aujourd'hui, Renault s'est associé avec Nissan en Inde pour proposer la Pulse (Micra rebadgée), la Fluence ou le Duster. Quant à Mahindra, ils ont gardé les plans de la Logan pour la proposer sous leur propre marque et lui donner le nom de Verito. En voici les photos ci-dessus. Même si Renault n'est plus partie prenante, ce sont toujours ses moteurs qu'on retrouve sous le capot (1.4L essence 75ch et 1.5L diesel dCi 65ch).


SERGIO MARCHIONE : LE ROI DE LA PROVOC A ENCORE FRAPPE
Sergio Marchionne, Président de Fiat-Chrysler, mais également président actuel de l'ACEA (Association des Constructeurs Automobiles Européen) a, on le sait la langue bien pendue. Alors que l'italien devrait raser les murs en ce moment (sa stratégie pour les marques du groupe Fiat étant tout simplement lamentable), l'homme a décidé de s'en prendre au groupe Volkswagen, qu'il accuse de pratiquer de la concurrence déloyale en baissant ses marges pour conquérir des parts de marché en cette période de crise. A priori, l'individu n'a pas pris connaissance des derniers chiffres du groupe allemand, dont profits et marges n'ont jamais été aussi hauts (voir les news d'hier). On aimerait voir Sergio Marchione un peu moins bavard, et un peu plus actif dans le redressement du groupe Fiat.


NISSAN GT-R : PAS DE DESCENDANCE
C'est la rumeur du jour ! Alors que la GT-R actuelle, la R35, est devenue une icone est a connu pour la première fois une carrière internationale, il serait question de ne pas la remplacer. Comme d'habitude, il s'agit d'une rumeur à prendre avec de grosses pincettes, mais la direction de Nissan, Carlos Ghosn en tête, aurait décidé d'abandonner le projet qui devait donner naissance à la nouvelle GT-R en 2014/2015.


GROUPE RENAULT : LE BATEAU RESTE A FLOT
Contrairement à PSA Peugeot-Citroën qui semble englué dans une galère durable (voir news du 25 juillet), Renault annonce des profits certes en baisse, mais des profits quand même. Le bénéfice net pour ce premier semestre 2012 est donc de 786 millions d'euros, contre 1.253 millions sur la même période de 2011. Un résultat tout de même satisfaisant vu que le groupe souffre énormément sur le vieux continent, mais réussit à compenser avec ses bonnes performances à l'international. Les ventes sur le premier trimestre s'élèvent donc à 1.33 millions de véhicules, en baisse de 3.3% par rapport à 2011.


SKODA OCTAVIA RS : VERSION "EDITION" AVANT LA SORTIE
La seconde génération d'Octavia vit ses derniers mois, puisque sa remplaçante sera dévoilée dans quelques mois. Pour sortir la tête haute, Skoda lance une version RS dans une version spéciale "Edition". Au menu, toujours deux moteurs (2.0L TDI 170ch et 2.0L TFSI 200ch), toujours deux types de transmission (boite manuelle 6 vitesses ou DSG 7 vitesses), toujours deux carrosseries (berline 5 portes ou Break), mais un équipement enrichi. Par ici la sono 12HP avec Bluetooth, les jantes noires "Neptune" de 18", la peinture métallisée (dont deux coloris inédits : le vert Rallye et le gris Platine), et les rétroviseurs extérieurs intelligents (rabattables, dégivrables, et avec fonction electrochromatique côté conducteur). Prix de la berline 5 portes : 29.560 € en TFSI 200, 30.560 € en TDI 170. Comptez 1.150 € de plus pour le break Combi et encore 1.910 € supplémentaires pour la boite DSG.


MICHELIN : LA CRISE ? QUELLE CRISE ?
915 Millions d'euros, c'est le bénéfice net de Michelin pour ce premier semestre 2012. 667 Millions, c'était le chiffre du premiers semestre 2011. Autant dire qu'à Clermont-Ferrand, on a la banane. Comme nous le disions pour Renault quelques lignes plus hautes, la morosité ambiante en Europe est largement compensée par la stratégie internationale de Michelin, qui n'a jamais profité d'une image aussi forte qu'aujourd'hui.


RENAULT KANGOO : LEADER EN MATIERE D'EMISSIONS DE CO2
Avec le moteur diesel 1.5L Energy dCi dans ses versions 75 et 90ch, le Kangoo réussit à limiter ses émissions de CO2 à 112g/km. Un résultat obtenu grâce à la conception du moteur, mais aussi à la présence du Stop&Start, de la récupération d'énergie au freinage et de plein d'autres astuces. Du coup, le Kangoo devient leader, que ce soit dans sa version familiale ou dans la version utilitaire Express. Prix de la version familiale en version 75ch : à partir de 18.900 €, en version 90ch : 19.500 €. Pour les professionnels, les tarifs de la version Express commencent à 16.000 € HT en 75ch.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire