mardi 12 juin 2012

BUICK VERANO TURBO : musclée... et bourgeoise


Quelques jours après la présentation de l'Opel Astra Sedan 4 portes (lire cet article), son clone américain Buick Verano accueille une version vitaminée en total décalage avec l'image qu'elle dégage. Mais l'actionnaire, General Motors, a fait en sorte que cela ne se voie pas trop, histoire de ne pas heurter une clientèle encore vieillotte traditionnelle.





Extérieurement, les excès de la Regal GS (une Insignia OPC sous-motorisée) n'ont pas été reproduits, et on peut chercher longtemps la présence d'un kit carrosserie. Les seuls indices nous indiquant que la Verano T est une sportive sont la double sortie d'échappement et un miniscule becquet sur la malle. L'allure générale reste donc très classique, même si il se dégage de la voiture une certaine élégance.



Que du connu sous le capot puisque c'est le moteur Ecotec 2.0L de l'Astra OPC (280ch) et de la Regal GS (255ch) qui est utilisé, mais dans une version un peu moins puissante. Avec 250ch et 353 Nm, la Verano T devrait toutefois avoir la pêche, avec un 0 à 100 km/h expédié en environ 6 secondes. Disponible en boite manuelle ou automatique, toutes les deux à six vitesses, elle sera commercialisée dans les prochaines semaines en Amérique du Nord.



Une version sympathique pour cette paisible compacte américaine, mais on aurait aimé un peu plus de fun. Cela aurait aidé Buick, en pleine reconstruction de son image depuis trois ans, à rajeunir un peu plus rapidement sa clientèle. Un rajeunissement qui devient vraiment une nécessité, tant les ventes de la filiale survivante de General Motors sont décevantes et stagnantes.


Source et photos : General Motors/Buick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire