jeudi 3 mai 2012

Nouveauté : KIA K9 (Corée)


Beaucoup de photos ont circulé à propos de la K9 depuis deux mois, mais la première berline haut-de-gamme de Kia commence sa commercialisation dans son pays d'origine dès cette semaine. L'occasion pour nous de revenir sur cette surprenante proposition de la part de ce constructeur généraliste, qui ne cesse de nous surprendre.





Kia nous fait le même coup que la marque soeur Hyundai il y a quelques années, à savoir intégrer le marché du haut-de-gamme avec une grande berline propulsion nommée Genesis, puis avec une version encore plus grande nommée Equus. Ayant eu le temps d'observer le succès de cette dernière, Kia en reprend la plateforme pour nous proposer aujourd'hui la K9. Vendue aujourd'hui en Corée, elle sera proposée prochainement aux Etats-Unis (probablement sous le nom de 9Series), et sur tous les autres marchés où la clientèle répondra présent (probablement sous le nom d'Opirus). En Europe, il est inutile d'attendre son arrivée dans les concessions, la puissance des trois marques allemandes rendant impossible cette éventualité.


A propos d'allemandes, il est flagrant de constater la ressemblance de cette K9 avec la Série 7 de chez BMW. Les dimensions en disent long (longueur 5.09m, largeur 1.90m, hauteur 1.49m, empattement 3.05m) et sont presque jumelles du vaisseau amiral allemand. La copie se révèle attrayante, mais n'en oublie pas sa personnalité, avec la traditionnelle calandre pincée Kia, qui prend du volume sur cette limousine. La légèreté des lignes semble avoir fait partie du cahier des charges, avec ce profil élancé et cette poupe qui ne se surcharge pas de détails.


L'habitacle manque incontestablement de personnalité, à l'image des dernières productions Lexus. Mais la comparaison avec cette marque n'est pas forcément péjorative, vu la qualité de fabrication de la marque premium japonaise. Et gageons que Kia ait mis toutes les chances de son côté en choyant la conception de l'intérieur de la K9. Les passagers profiterons en tout cas d'un système audio Harman & Kardon riche de 17 haut-parleurs et de quatre sièges individuels réglables, chauffés et ventilés !


Comme toute automobile de standing, la K9 fait le plein d'équipements dernier cri : l'alerte de changement de file, le régulateur de vitesse adaptatif, la vision à 360° via 4 caméras, l'alerte d'angle mort, l'aide au démarrage en côte, etc....


L'offre mécanique ne tient pas toutes ses promesses puisque ce sont seulement deux V6 de 3.8L à injection directe qui ont été retenus : l'un de 290ch, l'autre de 334ch. Tous les deux sont disponibles uniquement avec la nouvelle boite de vitesses automatique de Hyundai/Kia à 8 rapports, qui est promise pour être très douce dans le passage de vitesses. Aucun V8 n'est présent pour ce lancement coréen, mais il y a quelques semaines, deux moteurs de ce type étaient envisagés pour le marché américain : l'un de 4.6L (385ch) et l'autre de 5.0L (430ch). Par contre, aucune solution hybride n'est à l'étude, ce qui est surprenant par les temps qui courent.


Rien de révolutionnaire pour cette K9, mais une présence et un charisme qui pourraient bien créer la surprise dans cette catégorie du haut de gamme. Sur son marché domestique, Kia n'aura aucun mal à convaincre, alors que les classes aisées russes, chinoises ou américaines pourraient bien se laisser séduire. 

Sources et photos : Kia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire