vendredi 13 avril 2012

FIAT VIAGGIO (ou la mondialisation by Sergio Marchionne)


Une berline Dodge Dart fabriquée aux Etats-Unis, sur la base d'une Alfa-Romeo Giulietta italienne, rebadgée en Fiat Viaggio et fabriquée en Chine chez le partenaire Guangzhou. Ce genre de scénario sordide ne fait plus peur à Sergio Marchionne, dont la seule stratégie compréhensible semble être d'abandonner à moyen terme les usines italiennes du groupe Fiat. Cela ne fait pas pour autant de cette nouvelle Viaggio une nouveauté au rabais.





En effet, l'Alfa Giulietta est une voiture bien née et la Dodge Dart (voir cet article) semble avoir été bien accueillie. C'est donc sous la forme 3 volumes classique de cette dernière que s'affichera la Viaggio, tout en retouchant sensiblement la proue et la poupe. Si ces premières photos ne nous montrent que des détails de la nouveauté, la première impression est pourtant prometteuse. Le gabarit est celui d'une familiale en Europe :
longueur 4.65m
largeur 1.79m
hauteur 1.50m
empattement 2.70 m

Dodge Dart
Comme évoqué plus haut, cette Viaggio sera fabriquée en Chine, et destinée aux marchés asiatiques. Cependant, nous devrions connaître dans quelques mois une version européenne, fabriquée sur les même chaines américaines que la Dodge Dart. En Chine, ce sont deux versions du moteur essence 1.4L T-Jet qui seront disponibles (en 120 et 150ch), associées à une boite 6 vitesses à double embrayage. Mais il ne fait aucun doute qu'en Europe, des moteurs diesel devrait être aussi proposés. Par contre, aucune chance de voir sur la Fiat les moteurs essence 2.0L (160ch) et 2.4L (184ch) de la Dodge Dart.


La Viaggio semble prometteuse, et son allure dynamique fera oublier sans peine la fadeur de la Marea, dernière tentative de Fiat chez les familiales. Pour le marché européen, elle marquera surtout le retour de Fiat dans une catégorie qu'elle a désertée depuis dix ans, si l'on excepte la décalée Croma de deuxième génération. Pour la Chine, elle est synonyme de retour aux affaires avec GAC (Guangzhou), après les désastreuses joint-ventures avec Nanjing et Chery.
Source et photos : Fiat & Chrysler

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire