lundi 9 avril 2012

DAIHATSU COPEN : 10 ans, et une série limitée d'adieu


10 ans de carrière, c'est honorable, et encore plus pour un mini roadster à toit rigide rétractable. C'est le seuil que vient d'atteindre l'adorable Daihatsu Copen. Pourtant, ce n'est pas le succès qui puisse expliquer une telle longévité, puisque en dix ans, le Copen n'a même pas atteint 60.000 exemplaires au cumul. En 2011, ce sont à peine plus de 2.000 exemplaires (2.006 exactement) qui ont trouvé preneur... dans le monde !





La Copen, tout le monde l'adore, tout le monde sait qu'elle existe, mais peu de clients l'achètent. La faute à un prix d'achat un peu élevé (plus de 20.000 € à l'époque où elle étaient vendue en France). Pour Daihatsu, il s'agit en fait d'un véhicule image, qui met un peu de glamour à sa gamme de minuscules véhicules. Mais après la débâcle de l'année dernière, la filiale de Toyota s'est décidée à en stopper la production. En n'omettant pas de lui rendre hommage en proposant une dernière série limitée : la 10th Anniversary Edition.


Proposée uniquement aux clients japonais à 500 unités, cette Copen est donc en toute logique équipée d'un petit moteur de kei de 659cc et de la conduite à droite. A signaler que la Copen n'est plus disponible à l'exportation et qu'elle s'est retranchée dans son pays d'origine ; aucune chance de la voir équipée du moteur 1.3L qui était disponible en nos contrées.


Les 62ch du petit moteur sont suffisant pour entraîner ce roadster de poche de 830 kilos (longueur 3.39m, largeur 1.48m, hauteur 1.25m, empattement 2.23m). A la Copen habituelle, cette "10th Anniversary Edition" rajoute des jantes BBS 15", des sièges baquet en cuir et des plaques commémoratives un peu partout.


Y aura-t-il une remplaçante à cette craquante Copen après sa disparition des chaines ? On a envie d'y croire suite au concept-car D-X, présenté en novembre dernier (voir cet article). Mais aucune suite ne semble avoir été donnée à ce projet. Tout porte à croire que la Copen ira rejoindre les Honda Beat, Nissan Figaro ou Suzuki Cappuccino au paradis des petits roadsters japonais. Trois véhicules qui ont connu la gloire posthume et qui sont devenus de vrais collectors aujourd'hui.


Source et photos : Daihatsu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire