dimanche 22 avril 2012

Concept-car : LAMBORGHINI URUS


On savait tous plus ou moins que Lamborghini ne tarderait pas à proposer un SUV. Voir arriver cet Urus Concept n'est donc pas un scoop, et il annonce l'arrivée d'un tel véhicule dans la gamme d'ici deux à trois ans. D'ailleurs, la marque italienne ne présente pas l'Urus comme une première, mais comme un retour dans une catégorie qu'elle estime avoir créée : les SUV super luxueux.





La marque ne ment pas puisque en 1986 fut commercialisé le LM002, un 4x4 brutal motorisé par le moteur V12 (450ch) de la Countach. Capable d'atteindre 210 km/h, le LM002 était démuni de la moindre trace d'élégance ou de classe. Son côté bourrin était bel et bien revendiqué, ce qui n'aidera pas sa carrière péniblement menée pendant six ans.


A l'inverse, l'Urus fait presque dans la finesse là où on s'attendait à quelque chose de plus bestial. La face avant  joliment ciselée nous ramène directement au concept-car Estoque de 2008 (le projet enterré de berline 4 portes) tandis que le reste de la voiture est fait de lignes aiguisées mais élégantes. Un joli résultat bien plus attrayant que l'horrible proposition de Bentley le mois dernier au salon de Genève !

Lamborghini Estoque Concept - 2008

Mais le bon goût s'arrête là et c'est un véritable choc qui nous attend en ouvrant la portière de l'Urus. Si le cuir blanc n'est pas à remettre en cause, que dire de ce revêtement évoquant le marbre qui nous rappelle l'entrée d'une maison de retraite pour vieux friqués. A vomir !




Le gabarit de la voiture est presque raisonnable : la longueur reste sous la barre des cinq mètres, là ou beaucoup de protagonistes de la catégorie la franchissent en toute quiétude. La largeur de 1.99m est tout à fait normale mais la hauteur de seulement 1.66m en fera un SUV au centre de gravité assez bas.


Sous le capot, c'est 600ch qui se chargeront de mouvoir cet Urus que Lamborghini promet léger grâce à l'emploi massif de fibre de carbone. La marque ne précise pas cependant si cette puissance est tirée d'un V10 ou d'un V12, même si cette dernière éventualité reste la plus plausible. Lamborghini nous fait aussi le coup du discours écolo, avec des rejets de CO2 parmi les meilleurs dans cette catégorie. Comme si les acheteurs d'un SUV de 600ch pouvaient s'y intéresser !


La version définitive du futur SUV Lamborghini ressemblera-t-elle à cet Urus ? Arborera-t-elle ce style sculpté ou un style plus violent ? Ou le projet sera-t-il abandonné comme la belle Estoque ? On devrait le savoir d'ici 2014/2015. En attendant, on ne cache pas que les marchés prioritaires si ce modèle devait sortir seraient les USA, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Russie, le Moyen-Orient et la Chine. Mais on sait tous que les deux derniers pays nommés constitueront le gros des acheteurs. D'ailleurs la présentation au salon de Pékin à partir de demain est plutôt révélateur. Si l'Urus est produite, une production de 3.000 exemplaires par an est envisagée.

Source et photos : Lamborghini

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire