jeudi 8 mars 2012

Nouveauté : RENAULT ZOE


En voilà une nouveauté qui se sera fait attendre ! Déjà, dès 2009, un premier concept-car Zoe annonçait, sous une forme peu réaliste, l'arrivée d'une citadine électrique chez Renault. Puis en 2010, le Zoe Preview Concept révélait carrément les lignes définitives de la Zoe, mais encore avec quelques artifices, surtout dans l'habitacle. Pour le salon de Genève, voici enfin la version définitive. Mais il faudra être encore patient, puisque la commercialisation ne commencera qu'à l'automne, même si les précommandes sont déjà possibles.




  RENAULT ZOE CONCEPT - 2009



 RENAULT ZOE PREVIEW - 2010

Avec la Zoe, la stratégie ZE (Zero Emission) de Renault prend enfin tout son sens, la Fluence ZE et le Kangoo ZE n'ayant pas emballé grand monde. La Zoe est en effet la première voiture conçue comme une électrique dès le début de sa conception, et non pas adaptée d'un véhicule existant. Il en résulte une intégration parfaite des composants (les batteries en particulier). Avec la petite Twizy, qui n'est pas vraiment une automobile, la Zoe est amenée à être la star de la gamme ZE.



Sous le capot, c'est un moteur électrique de 65 kW/88ch qui équipe la voiture. Comme tous les moteurs électriques, celui-ci se caractérise par un couple confortable de 220 Nm. Mais c'est avant tout l'autonomie qui est à retenir puisque, pour la première fois, un auto 100% électrique est homologuée à plus de 200 kilomètres (210 exactement). Cependant, Renault reconnait qu'en condition d'utilisation quotidienne, l'autonomie réelle ira de 100 kilomètres par temps froid à 150 kilomètres par temps normal.



Ces bons chiffres, Renault les doit à un gestion de la climatisation très efficace, à un nouveau système de récupération d'énergie à la décélération et à des Pneus Michelin Energy EV spécialement conçus pourles véhicules électriques. A noter que si la Zoe est écologique dans ses rejets, elle l'est aussi dans sa conception puisqu'elle est recyclable à 85% et que 9% de ses plastiques proviennent du recyclage.


Au niveau esthétique, la Zoe arbore la nouvelle identité Renault déjà inaugurée par la nouvelle Twingo il y a quelques mois. L'impression d'ensemble est plutôt sympathique, avec en particulier la découpe particulière des portières arrière et les feux arrière de forme hexagonale et de couleur bleutée.


Dans l'habitacle, c'est une ambiance zen qui a été choisie, avec un tableau de bord épuré et une console centrale débarrassée de ses boutons. A la place, un grand écran tactile, qui abrite le nouveau système multimédia R-Link, qui va se généraliser sur toutes les Renault. Ce système se commande donc tactilement, mais aussi via les commandes au volant ou par reconnaissance vocale. Totalement connecté, il sera possible d'y télécharger certaines applications, mais aussi de commander par téléphone ou par ordinateur certaines fonctions de charge des batteries ou de climatisation.





La bonne surprise vient du prix de la Zoe, puisque, une fois les 5.000 € de l'état déduits, elle s'affichera à 15.700 €. Mais tout n'est pas si rose puisque la location des batteries reviendra à 79 €/mois, dans le cadre d'un contrat de 36 mois imposant un kilométrage maximum de 12.500 kilomètres par an. A cela, il faudra ajouter l'électricité nécessaire à la recharge.


La Zoe laisse une impression positive, beaucoup plus en tout cas que les Fluence et Kangoo. Avec elle, la gamme de quatre modèles ZE est complète. A découvrir en ce moment au salon de Genève.



Source et photos : Renault

1 commentaire: