vendredi 2 mars 2012

Nouveauté : FERRARI F12berlinetta


On dit que la naissance d'une Ferrari est toujours un évènement rare qu'il convient d'apprécier avec le plus grand respect. C'était peut-être le cas il y a vingt ans, ça l'est moins aujourd'hui puisque la prestigieuse marque de Modène nous présente désormais chaque année une, voire deux nouveautés d'envergure. En 2011, la 458 Spider et la surprenante FF ont marqué les esprits. 2012 sera l'année de la nouvelle F12berlinetta.





Héritière d'un longue tradition de GT à moteur V12 placé à l'avant, la F12berlinetta se présente purement et simplement comme la Ferrari de route la plus puissante jamais construite. Et à la vu des chiffres, il est évident que Ferrari a concocté son bolide avec le plus grand soin, la 599 GTB étant maintenant surpassée à tous les niveaux. Tout ce qui pouvait être amélioré l'a été : l'abaissement du centre de gravité, l'aérodynamique, le poids. Et surtout c'est le nouveau V12 atmosphérique de 6262cc, déjà vu sur la FF, qui prend place sous le long capot. La puissance affiche le chiffre intimidant de 740ch (+120ch par rapport à la 599 GTB, +70ch par rapport à la 599 GTO, +60ch par rapport à la FF), soit une puissance spécifique de 118ch par litre plutôt flatteuse pour un moteur atmosphérique. Le couple s'envole à 690 Nm. Le tout est couplé à une boite à double embrayage de type F1, désormais traditionnelle chez Ferrari.



La F12berlinetta se veut plus compacte et plus basse que la 599, avec une longueur de 4.62m (-5cm), une largeur de 1.94m (-2cm) et une hauteur de 1.27m (-7cm). Le poids a été surveillé, avec un chiffre de 1.525 kilos (-55 kilos). Le rapport poids puissance s'avère favorable, vous vous en doutez, avec 21kilos/ch.


Si Ferrari n'a pas souhaité participer à la surenchère de puissance mise en place par Bugatti, les performances sont tout de même d'un autre monde : plus de 340 km/h en vitesse de pointe, 3.1s pour passer de 0 à 100 km/h, 8.5s pour le 0 à 200 km/h. No comment. Ferrari précise par ailleurs que sa F12berlinetta a battu de le record de sa piste d'essai de Fiorano dans la catégorie des Ferrari de route : 1.23 min. Signe des temps : Ferrari communique sur la consommation moyenne (15L/100) et les émissions de CO2 (350g/km) qui, si elles sont en nette baisse par rapport à la 599, ne sont guère vendeuses. D'autant plus que ces chiffres ont été calculés dans une situation normalisée à l'excès, et que cela laisse augurer un budget carburant et un impact sur l'environnement qu'il ne vaut mieux pas aborder dans cet article.


On le voit, le nouveau V12 et la technologie embarquée (freins carbone-céramique, suspension magnétique, système AeroBridge, etc...) font de cette nouvelle Ferrari un objet rare, pour lequel il fallait un écrin digne de ce nom. Et une fois de plus, c'est Pininfarina qui a mis tout son talent dans le dessin de la F12, parvenant une fois encore à renouveler le design de la marque tout en respectant son passé. On reconnaît donc sans problème que c'est une Ferrari, mais quelques éléments sont inédits, à l'image de cette superbe courbe qui vient signer le profil, ou de la partie arrière épurée et agressive à la fois. La proue doit beaucoup à la FF, avec des phares un peu plus consensuels.


A l'intérieur, l'ambiance habituelle est au rendez-vous, avec un combiné d'instrumentation mettant en vedette le compte-tours et toute l'ambiance propre à Ferrari. Notons la présence devant le passager d'un écran récapitulant les données du compte-tours et du compteur de vitesse.


Comme chaque année, le stand Ferrari sera pris d'assaut au salon de Genève, là où la F12berlinetta fera sa première apparition publique. Peut-être y connaîtrons nous le prix de cette nouvelle star qui devrait se situer aux alentours de 300.000 €, et qui maintiendra la F12 dans la catégorie des rêves pour la quasi-intégralité de ceux qui liront cet article !
Ci-dessous : une vidéo où on ne remarque absolument pas les images de synthèse !!!!


Source et photos : Ferrari

A Lire Aussi


FERRARI F60 AMERICA : seulement pour 10 américains privilégiés 11 octobre 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire