vendredi 9 mars 2012

Concept-Car : TOYOTA FT-Bh Concept


On ne se moque pas ! Car cette masse molle que Toyota présente au salon de Genève est beaucoup plus ambitieuse que ce qu'elle en a l'air ! D'un gabarit équivalent à celui d'une citadine, la FT-BH cache en elle toute l'expérience acquise par la firme japonaise en matière de motorisation hybride, mais pas que cela.





L'objectif de ce concept-car est de présenter des chiffres de consommation et de rejets polluants les plus bas possible, mais dans une vraie voiture. Cela passait par un travail aérodynamique poussé, qui explique cette forme de suppositoire géant. Le Cx de 0.235 est cependant décevant, quand on pense que certaines voitures de série affichent un résultat de 0.25-0.26 dans cet exercice.


Le deuxième axe de réflexion fut de surveiller le poids de la voiture. Grâce à un mélange d'acier, d'aluminium et de magnésium, le résultat est probant avec seulement 786 kilos sur la balance ! Le dépouillement de l'habitacle a d'autre part son incidence sur ce résultat. Mais la réduction du poids du moteur y est aussi pour beaucoup, puisqu'il pèse 90 kilos de moins qu'un système HSD (Hybrid Synergy Drive), équipant les Prius ou Auris Hybride.


Ce moteur représente en fait le troisième point sur lequel Toyota a travaillé. Il s'agit d'un bloc essence 1.0L de deux cylindres en ligne, associé à un moteur électrique. Dommage qu'aucune donnée technique ne nous en dise plus. Quoi qu'il en soit, un si petit bloc ne peut que se montrer frugal.


Quatrième point pour réduire la consommation : la résistance au roulement avec des pneus adpatés. Enfin, le cinquième point consiste à minimiser la consommation d'énergie au maximum. Tous les accessoires de la voiture sont donc utilisés à bon escient, et quand cela est nécessaire. Résultat des courses : 2.1L/100 et 49g/km de CO2 rejetés.


Et là, vous vous dites : tout ça pour ça. Après tout, une Prius Plug-In avance les mêmes chiffres. A la différence près que la FT-BH n'est pas une hybride rechargeable sur secteur. Toyota s'empresse d'annoncer qu'avec un tel système, les rejets de son concept-car tombent à 19g/km. Ce qui est nettement plus convaincant.


Avec le FT-BH Concept, Toyota voulait prouver qu'un véhicule proche de la production pouvait faire des miracles dans le domaine environnemental. Efficace, certes, mais avec un physique difficile !

Source et photos : Toyota

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire