dimanche 19 février 2012

Bilan 2011 : FERRARI


Ça va bien pour Ferrari, merci. Dans un contexte économique plus difficile que jamais, la marque a encore battu tous ses précédents records, que ce soit en terme d'immatriculations ou de chiffre d'affaires. Mais on ne peut plus nier l'évidence : la clientèle de la marque au cheval cabré est en train de changer.




Pour la marque, le marché européen stagne, le seul pays voyant ses immatriculations augmenter significativement étant la Grande-Bretagne (+23%). Le marché américain connait une petite embellie (+8% à 1.958 exemplaires). Les traditionnels marchés du Moyen-Orient sont fidèles au poste (+22% à 450 véhicules). Mais la vrai zone où Ferrari prend des parts de marchés et où elle continuera à le faire dans les années qui viennent, c'est bien la Chine, avec 500 exemplaires. "La grande zone de la Chine", dixit le constructeur, qui regroupe la Chine, Hong-Kong et Taiwan, a quand à elle absorbé 777 modèles.


Quand on fait le total, on se rend compte que Ferrari a battu un record d'immatriculations l'année dernière (7.195 exemplaires contre 6.573 en 2010, soit +9%). Le chiffre d'affaires fait encore mieux, puisque Ferrari dépasse pour la première fois les 2 milliards d'euros (2.251 milliards pour être précis, soit +17.3% par rapport à 2010, où le CA s'élevait 1.919 milliards d'euros).  Quant au bénéfice net, il s'élève à 209 millions d'euros, ce qui est excellent pour une marque de cette taille. Ferrari peut donc dire un grand merci aux marché chinois, sachant que la marque va encore s'y développer et que la Russie où l'Inde sont amenés à exploser dans les prochaines années. Il n'est donc pas idiot de prévoir une production supérieure à 10.000 exemplaires par an prochainement.


Si l'année 2011 a été marquée par la présentation de la décalée FF à quatre roues motrices et de la F458 Spider, l'année 2012 verra l'arrivée de la remplaçante de la 599 GTB Fiorano, avec à la clé un nouveau V12. Ce sera le mois prochain à Genève.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire