dimanche 22 janvier 2012

Série Limitée : MINI BAKER STREET


Baker Street, c'est la rue où habite Sherlock Holmes, le célèbre personnage d'Arthur Conan Doyle. Baker Street, c'est aussi le nom d'une chanson de Gerry Rafferty que n'importe qui a entendu au moins cent fois. Baker Street, ce sera aussi désormais le nom d'une énième série limitée sur la base de la brave Mini, qui sort en même temps qu'une autre série limitée : la "Bayswater" (voir cet article).




Contrairement à Sir Conan Doyle, nous n'écrirons pas un roman sur cette Mini Baker Street puisqu'elle utilise toutes les grosses ficelles habituelles. A l'extérieur, il y a juste le choix entre le blanc "pepper white" ou le noir "midnight black". Dans les deux cas, le toit, les rétroviseurs et les jantes 16" sont noirs et un badge "Baker Street" est posé sur les ailes avant. Les désormais traditionnelles bandes sur le capot sont présentes. L'entrée d'air du bouclier est spécifique.



A l'intérieur, mis a part un bandeau décoratif à droite de la console centrale, il n'y a pas de quoi fouetter un chat. Il faut quand même remarquer les sièges mixtes tissu-cuir gris avec surpiqûres gris clair formant des losanges. Au chapitre équipement, la Mini Baker Street profite du "Pepper pack" de série, à savoir la climatisation, un ordinateur de bord, un volant cuir, le siège conducteur réglable en hauteur, etc...




Quatre versions de la Mini seront concernées par la série limitée Baker Street : la One (essence 98ch), la One D (diesel 90ch), la Cooper (essence 122ch), la Cooper D (diesel 112ch). Toutes sont disponibles en boite manuelle 6 vitesses ou en boite automatique 6 vitesses en option. La liste des pays concernés par cette Mini Baker Street n'a pas encore été communiquée.


En bonus, une petite vidéo de la chanson "Baker Street", interprétée par Gerry Rafferty.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire