jeudi 12 janvier 2012

Nouveauté : PORSCHE BOXTER (3ème génération, type 981)


Elle a tellement été espionnée et photographiée ces derniers mois qu'on a l'impression que cette nouvelle Boxter est une vieille connaissance. D'autant plus que l'évolution de style est si minime que le néophyte croira qu'il s'agit d'un facelift. Pourtant, cette Boxter "Type 981" est totalement nouvelle, et garde tout le capital sympathie des deux premières générations.



Porsche Boxter, 3ème génération, 2012
Porsche Boxter, 2ème génération, 2004
Porsche Boxter, 1ère génération, 1996
Apparue en 1996, la première génération amena du sang neuf à la marque, à une époque où la monoculture 911 causait bien des soucis à ses dirigeants. Ce petit roadster, propulsion, à moteur boxer à 6 cylindres, connut immédiatement le succès.




16 ans après, en voici la troisième itération, avec les mêmes recettes éprouvées, et un style qui s'est virilisé avec les années. Mais aussi un poids, des consommations et des émissions de CO2 en nette baisse.


L'aspect extérieur change timidement, tout juste remarque-t-on les phares qui adoptent une forme proche de la regrettée Carrera GT, et les nouveaux feux arrière. La capote se déploie ou se range en 9 secondes, avec la possibilité de le faire en roulant jusqu'à 50 km/h. L'aérodynamique est soignée, avec un Cx de 0.31 tout à fait satisfaisant pour ce type de véhicule. La longueur a augmenté de 4 centimètres (4.37m) , entièrement au profit de l'empattement (2.48m).


C'est à l'intérieur que le changement de génération se matérialise le plus. Et c'est avec plaisir qu'on découvre ce nouveau tableau de bord qui s'harmonise (se standardise ?) avec le reste de la gamme (911, Panamera, Cayenne). La qualité perçue est évidente, et la nouvelle console centrale en pente douce est plus harmonieuse.




Sous le capot : deux moteurs à 6 cylindres à plat, dotés du stop&start et de la récupération d'énergie au freinage. En premier choix, exit l'ancien 2.9L de 255ch, voici un nouveau 2.7L de 265ch. Le couple est de 280 Nm, la vitesse maximale de 262 à 264 km/h (en fonction de la boite : manuelle 6 vitesses, PDK 7 vitesses), le 0 à 100 km/h prend 5.7s. La consommation est de 8.2L/100 et les rejets de CO2 descendent sous les 200g/km : 192g exactement. De très bon résultats dus à un poids ramené à 1.310 kilos.


Le second moteur est le 3.4L déjà connu sur la génération précédente, mais qui voit sa puissance augmentée à 315ch, le couple restant identique à 360 Nm. Pouvant lui aussi être équipé de la boite manuelle 6 vitesses ou de la PDK 7 vitesses, ses consommations sont maîtrisées à 8.8L/100. Ses rejets de CO2 se limitant à 206g/km. Les performances sont pourtant là : de 277 à 279 km/h, de 0 à 100 km/h en 5.0s. Le poids passe de 1.355 à 1.320 kilos.

Dans cet article, les photos du modèle marron sont celles d'un modèle 2.7L, tandis que celles du modèle jaune montrent un Boxter S. Le Boxter cuvée 2012 sera en vente dès le printemps, après sa première sortie officielle prévue au salon de Genève.






Source et photos : Porsche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire