mercredi 7 décembre 2011

SAAB, le feuilleton : dialogue de sourds


Ça devient préoccupant, voire irritant, cet amateurisme ambiant pour la vente de Saab, et aucun des protagonistes présents n'est là pour rattraper l'autre :

- Saab, via Swedish Automobiles, donc via Victor Muller, a voulu instaurer depuis le début des problèmes une totale transparence. Mais il y a un juste milieu entre transparence et effets d'annonce. Depuis avril, cela fait un paquet de plans de sauvetage que Victor Muller annonce triomphalement. Tous ont capoté ! La transparence n'est pas toujours un signe de professionnalisme.


- PangDa, qu'on dit en difficultés actuellement, avait été annoncé comme sorti du projet de rachat. Le constructeur a fait savoir qu'il était toujours dans la course. Ça, c'est la version d'aujourd'hui !


- YoungMan, qui est prêt à se prostituer pour avoir un morceau de constructeur européen, a revu son projet de participation à la baisse à 20% du capital, au lieu de 50% précédemment.


- un banque chinoise (il ne s'agit en fait pas de Bank of China) s'associerait aux deux chinois pour prendre une autre partie du capital. L'actionnariat chinois représenterait donc la minorité (20% Pang Da + 20% YoungMan + environ 9% pour la banque).


- General Motors, a été en dessous de tout dans cette affaire. Cela fait des mois qu'un projet de rachat de Saab par les chinois était sur les rails, mais le groupe américain a attendu le dernier moment pour opposer son veto. C'est honteux. GM dit être contre une participation majoritaire chinoise dans la marque suédoise, car cela pourrait nuire à ses propres intérêts en Chine. Mais GM est sur le point de refuser également le nouveau projet avec les chinois minoritaires.

La situation est totalement bloquée. Victor Muller dit encore avoir un plan B, mais il doit être rendu au plan K ou L tellement tous les plans précédents ont échoué. Pendant ce temps, cela fait sept mois que les 3.600 salariés de Saab angoissent pour leur avenir, et sont payés à ne rien faire. C'est ça le business moderne ?

LIRE TOUS LES ARTICLES SUR LA VIE DE LA MARQUE SAAB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire