samedi 5 novembre 2011

Une SAAB 95 de 1976 (Epoqu'Auto 2011)


Atypique, Saab l'a toujours été pour le dessin de ses voitures, ses choix techniques, ses motorisations, et tout simplement pour son image. Atypique, Saab l'est encore aujourd'hui, ne serait-ce que pour le feuilleton à rebondissements qu'elle nous propose depuis deux ans, dont le premier épisode voyait GM abandonner la marque, et dont le dernier épisode voit les chinois Pang Da et Youngman  la racheter après une demi-douzaine de prétendants plus ou moins sérieux. Alors, pour faire un clin d'oeil à cette marque si attachante, je vous propose une voiture... atypique.




Cette voiture, c'est une 95. Une voiture qui a fait son apparition en 1959 dans une seule carrosserie : un break 3 portes ! Elle était alors motorisée par un petit moteur 3 cylindres de 38ch et possédait des portes suicide à ouverture inversée. Dans le coffre, une banquette "dos à la route" pouvait être déployée pour faire de la 95 un break 7 places. Atypique, je vous dis !


Au milieu des années 60, Saab ira se fournir chez Ford pour la fourniture d'un moteur V4 de 1.5L. C'est ce moteur qui équipe cet exemplaire, avec une puissance de 62ch.  Comme toutes les Saab, la 95 s'est bonifiée avec le temps : les portes ont retrouvé leur bon sens d'ouverture, elle est maintenant correctement motorisée et des pare-chocs à absorption de chocs ont fait leur apparition. La proue a perdu ses jolis rondeurs des premières années pour revêtir des phares et une calandre plus carrés bien dans l'esprit des années 70. Mais la 95 ressemble toujours à une soucoupe volante.



Elle finira sa carrière en 1979, sans remplaçante réelle puisqu'aucun break ne fera son apparition avant 1998 sur la... 9-5 ! Mais dans une catégorie beaucoup plus haute.


Un grand merci au Saab Club de France pour leur accueil sur le salon Epoqu'Auto 2011, où ces photos ont été prises. Je vous invite à vous rendre sur leur site internet pour partager leur passion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire