mercredi 9 novembre 2011

Nouveauté Brésil : CHEVROLET COBALT


General Motors Brésil a dévoilé le week-end dernier sa nouvelle Chevrolet Cobalt, destinée au marché brésilien, mais aussi à 40 autres pays d'Amérique du Sud, d'Afrique, du Moyen-Orient et d'Europe. Il y a peu de chances de la voir en France, mais gageons que l'Espagne ou certains pays de l'Est la verront venir chez eux, pour eux qui sont friands de berlines 3 volumes.






La nouvelle Cobalt sera donc fabriquée au Brésil, mais également dans trois autres usines dans le monde, d'après le communiqué de Chevrolet. Sans que nous sachions quelles seront ces usines. C'est le centre technique brésilien de General Motors qui a conçu la Cobalt : 460.000 kilomètres de tests ont été nécessaires pour la valider



Cette Cobalt n'est pas une surprise, elle avait été largement préfigurée par le concept-car Cobalt Concept au salon de Buenos Aires, en Argentine, en juin dernier (voir cet article). D'ailleurs, le peu de différences entre le concept-car et la version finale est flagrant : le bouclier avant change un peu, les jantes sont moins belles, il y a moins de chrome, l'habitacle reste le même avec quelques gadgets en moins. Nous voilà donc devant une berline à trois volumes développé à partir de la petite Agile, et qui reprend le nom d'une Chevrolet nord-américaine disparue l'année dernière et qui ne fera pas date. Ce n'est pas cette nouvelle proposition brésilienne qui va relever le niveau, avec une ligne assez ennuyeuse et pataude. Encore une chance que la spectaculaire calandre Chevrolet vienne lui donner un minimum de personnalité. Les proportions de la nouvelle Cobalt sont avantageuses :

- longueur 4.48m
- largeur 1.74m
- hauteur 1.51m
- empattement 2.62m
- coffre 563 litres
- coefficient aérodynamique (Cx) : 0.32




L'intérieur est dessiné d'une manière très classique, la note d'originalité venant d'un mélange d'analogique et de numérique pour l'instrumentation.



Chevrolet met en avant l'habitabilité et le coffre géant de sa nouveauté. Des arguments qui comptent sur le marché brésilien. Trois niveaux d'équipements sont proposés : LS, LT, LTZ. Le premier niveau LS n'est pas mal équipé en soi, mais brille par l'absence des équipements élémentaires de sécurité tels que l'ABS et l'airbag conducteur. Quant à l'ESP, oubliez-le, il n'existe pas. Peut-être dans dix ans ? Des pratiques qui sont malheureusement monnaie courante sur les marchés sud-américains, et que Chevrolet utilise sans état d'âme.

- finition LS : direction assistée, climatisation, condamnation centralisée avec télécommande, banquette 60/40, siège conducteur réglable en hauteur. Pas de vitres avant électriques, ni ABS, ni airbags.
- finition LT (en plus de la LS) : ABS avec EBD, airbags à l'avant, calandre chromée, direction réglable en hauteur, vitres avant électriques, alarme.
- finition LTZ (en plus de la LT) : jantes alliage, poignées de portes chromées, antibrouillards avant, radio/CD/MP3/USB/Bluetooth, ordinateur de bord, vitres arrière électriques, rétroviseurs à réglage électrique.


Pour le marché brésilien, deux moteurs 4 cylindres EconoFlex (Essence/éthanol) seront disponibles :
- le 1.4L de l'Agile et du Montana, disponible en boite manuelle 5 vitesses. puissance 97ch en mode essence, 102ch en mode éthanol.
- le nouveau 1.8L disponible en boite automatique 6 vitesses. il ne fera son apparition que courant 2012 et Chevrolet n'a pas encore précisé ses données techniques.

Pour les autres marchés, d'autres moteurs seront disponibles, puisque les moteurs Flex sont une particularité sud-américaine.


La Cobalt sera vendue entre 39.980 et 45.980 reais, soit au taux de change d'aujourd'hui entre 16.800 et 19.300 €. Des prix pas vraiment discount. Les acheteurs se consoleront avec une garantie 3 ans kilométrage illimité, que Fiat ferait bien d'imiter au Brésil.


Source et photos : Service presse General Motors.

A LIRE AUSSI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire