vendredi 21 octobre 2011

STELA : la voiture électrique des années 40

On se pâme aujourd'hui devant des Nissan Leaf, Renault Fluence ZE ou BMW i3. Pour certains, le 100% électrique représente l'avenir ! Pourtant, il y a 70 ans, une voiture électrique était vendue en France. Elle s'appelait S.T.E.L.A. (Service de la Traction Electrique Légère et Agricole) et elle était lyonnaise.



Pour l'époque, les caractéristiques n'étaient pas si ridicules : 50 km/h et autonomie de 130 kilomètres. Sur ce dernier point, aucun constructeur ne fait beaucoup mieux aujourd'hui. Mais le hic, c'est le poids : une tonne pour la voiture.... et une tonne pour les batteries, ce qui commence à faire ! le second hic, c'est le dessin de la voiture, qui a du choquer à l'époque, puisque le long capot arrière qui abrite moteur et batteries ressemble beaucoup... à un capot avant des voitures de l'époque.

Elaborée par les FAL en 1941 (Forges et Ateliers de Lyon), la STELA utilisa ce moteur électrique car le manque d'essence se faisait sentir en plein milieu de la seconde guerre mondiale. Peu d'exemplaires en furent construits, et deux d'entre eux servirent de taxis à Lyon jusqu'en 1953, où sa vitesse limitée n'était pas un handicap.


Un seul modèle a survécu, celui que vous voyez sur ces photos (un modèle 1942), et que j'ai photographié au salon automobile de Lyon. Pour ceux qui voudraient le contempler de leurs propres yeux, sachez que la STELA est exposée toute l'année au Musée Henri Malartre de Rochetaillée-sur-Saône, à environ un quart d'heure de Lyon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire