lundi 24 octobre 2011

SAAB, le feuilleton : PangDa et Youngman out


On était étonnés de la bonne volonté des chinois PangDa et Yougman pour sauver la marque suédoise. Et alors que les autorités chinoises n'ont pas encore donné leur aval pour une prise de participation à hauteur de 53.9% des deux entreprises dans le suédois, un nouveau rebondissement survient. Saab a en effet décidé de rompre tout accord avec les deux protagonistes, car ceux-ci s'étaient mis en tête d'en prendre le contrôle total, en particulier pour récupérer les technologies. Saab a préféré couper court, et se retrouve un peu plus près de la faillite quelques jours après que l'administrateur en charge de la restructuration ait refusé la proposition de l'américain NSC.
TOUS LES ARTICLES SUR LA VIE DE LA MARQUE SAAB

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire