mercredi 26 octobre 2011

LADA NIVA PAINTBALL (Série Limitée)


S'il avait été mis à jour régulièrement, le Lada Niva serait encore une star parmi les 4x4 franchisseurs. Mais pour lui, son évolution s'est pratiquement arrêtée le jour de sa sortie, en 1976. Respectons tout de même ce vénérable véhicule, qui fête ses 35 ans, qui ridiculise tous les SUV contemporains en franchissement, et qui est encore apprécié en montagne ou parmi les chasseurs.




Pas sûr que ces derniers apprécient cette série limitée "Paintball" à la décoration douteuse : décorations adhésives partout sur la voiture, couleur verte fluo pour les jantes, l'entrée d'air sur le capot, les ouïes latérales du montant C et le cerclage des phares. La calandre est couleur carrosserie, et les marche-pieds sont chromés. Pas de changement au niveau du moteur, avec un 1.7L essence ultra-malussé (+1.600 €, 225 grs de CO2/km) et fort de 81ch. Autant choisir, pour 2.000 € de plus, la version GPL qui a droit à un bonus de 750 € (malgré ses rejets de CO2 de 189grs/km).


Aucun changement non plus à l'intérieur, dont Lada cache précieusement les photos. Niveau équipement : pas d'ABS, pas d'airbags, encore moins d'ESP, mais tout de même une direction assistée. On retrouve le sourire avec les prix : 12.740 € en version essence (+ 1.600 de malus), 14.740 € en version GPL (-750 € de bonus). Vous ne rêvez pas, la version GPL devient moins chère grâce au jeu du bonus/malus. Les quelques options disponibles le sont à un prix raisonnable : boule d'attelage 450 €, treuil sur boule d'attelage 350 €, galerie 300 €, toit ouvrant électrique 450 €.



Source et photos : LADA France

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire