lundi 17 octobre 2011

GENTY AKYLONE : une supercar française bientôt sur les routes ?


Des voitures françaises extrêmes, on en compte sur les doigts de la main ces vingt dernières années. Les Venturi 400 et Mega Track (400ch chacune), dans les années 90, ne se sont vendues au mieux qu'à 10 ou 20 unités. Et depuis ? Plus rien ! Ou alors des projets n'ayant pas vu le jour. Ces derniers mois, nous suivons avec intérêt le développement de la sportive électrique française Exagon Furtive e-GT (340ch), qui semble en bonne voie de finalisation. Et puis voilà Genty Automobile qui apparaît tel un Joker sortant de sa boite ! Avec un monstre nommé Akylone, brandissant ses 1000ch en guise de carte de visite.





Que doit-on penser de Genty Automobile ? Cette société, basée à Vichy, semble avoir réuni un capital et noué des partenariats qui tendraient à prouver que nous ne sommes pas face à une équipe d'illuminés. Et même si les photos qui illustrent cet article ne sont que des images de synthèse, le projet Akylone serait néanmoins déjà bien avancé. La fiche technique communiquée par le constructeur laisse tout de même pantois :

Dimensions
- longueur 4.47m
- largeur 2.05m (2.21m avec les rétros)
- hauteur 1.12m
- empattement 2.78m
- poids 1.100 kilos (structure composite/carbone/aluminium)
- réservoir 2x57 litres
- coefficient aérodynamque (Cx) : 0.35

Moteur et architecture
- Propulsion
- différentiel à glissement limité
- moteur en position centrale arrière
- V8 4.8L double turbo
- environ 1.000ch à 8.000 tr/min
- couple 1.200 Nm à 3.000 tr/min
- boite de vitesse séquentielle à sept vitesses
- pneus avant 265/30/20
- pneus arrière 335/30/20
- freins carbone/céramique

Performances
- Vitesse Maxi 350 km/h
- 0 à 100 km/h en 2.7s
- 0 à 200 km/h en 7.2s
- 0 à 300 km/h en 14s
- 400 mètres (départ arrêté) : 9.8s
- 1000 mètres (départ arrêté) : 16.6s
- rapport poids/puissance : 1.1 kg/ch






Ben oui, je vous avais prévenu ! Chez Genty Automobile, on affirme que le moteur de ce bolide a été développé sur mesure par un motoriste de renom. Motoriste qui tient à garder l'anonymat, puisqu'il ne figure pas sur la liste des partenaires présente sur le site. Si la piste General Motors semble à exclure, nos regards se tournent alors vers l'Allemagne. Porsche ? BMW ?


Le dessin de l'Akylone, à défaut d'originalité, ne laisse planer aucun doute sur ses intentions. Et c'est du côté de Woking que Genty Automobile a puisé quelques idées, car on retrouve quelques gimmicks de chez McLaren dans cette Akylone, surtout sur les clichés où la voiture est orange.



Quant à l'habitacle, si le dessin se veut un peu rigide, il correspond à ce qu'on est en droit d'attendre d'une supercar. L'ambiance est épurée. Nous en saurons bientôt plus sur la présence de cet écran géant tactile au milieu de la console centrale.




Si vous êtes sceptiques, sachez que cette supercar sera présente "pour de vrai" au prochain Mondial Automobile de Paris, dans un an, sur le stand de l'horloger BRM, parrain de la marque. Ça paraît loin, mais la présentation d'aujourd'hui a surtout pour vocation d'attirer de nouveaux investisseurs. Soyons déjà satisfaits que ce projet soit une création originale, et pas un énième tuning dans le genre Eternity Hemera. La production prévue est d'une quinzaine d'exemplaires. Quant au prix, attendons nous à quelques centaines de milliers d'euros. Bon vent à Genty Automobile !




Source et Photos : Genty Automobile

A LIRE AUSSI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire