mercredi 7 septembre 2011

JAGUAR C-X16 CONCEPT : toutes les caractéristiques


Après nous avoir mis l'eau à la bouche le mois dernier avec son teaser, Jaguar dévoile officiellement le concept-car C-X16. Nul besoin d'être devin pour deviner que ce petit coupé (4.40m) propulsion 2 places devrait rejoindre la gamme d'ici un ou deux ans (vraisemblablement sous le nom XE), peut-être même avec la motorisation hybride de ce concept-car. Voyons en détail les caractéristiques détaillées de cette belle de salon.





La première chose qui étonne sur cette Jaguar, c'est paradoxalement son classicisme. Après la révolution stylistique menée par les XF et XJ, on s'attendait à un véhicule beaucoup plus osé. Or le C-X16 se montre sous la forme d'un coupé XK en réduction. Ca tombe bien, c'est le rôle qui lui est dévolu dans la gamme Jaguar. La calandre se fait par contre plus carrée que sur le grand coupé. Le profil se veut dynamique, aidé en cela par les ailes arrière élargies. Le style de la partie arrière est plus acéré grâce au dessin des feux. L'ensemble est bien proportionné, mais ça manque un peu d'agressivité.


Le C-X16 est censé célébrer les 50 ans de la Jaguar Type E. A titre personnel, je n'y vois pas grand chose de commun, et ce n'est pas la vitre du hayon à ouverture latérale (comme sur la vraie Type E) qui me fera changer d'avis.





L'intérieur rouge vermillon se veut, selon Jaguar, représentatif du style élégant et sportif à l'anglaise. On a vu mieux au niveau du bon goût car l'ensemble est criard au possible. L'habitacle est donc prévu pour deux places. L'intérieur est en cuir rouge et suédine grise foncée, avec des éléments en aluminium anodisé, en laque piano noire, en chrome noir et en fibre de carbone. Une ambiance très aéronautique règne, avec un levier de vitesse "type joystick" et des commutateurs à leviers.



L'architecture de la C-X16 est en aluminium, ce qui lui procure une grande rigidité et légèreté. C'est une propulsion hybride dont les batteries sont placées derrière les deux sièges. ce qui nous mène à parler du moteur.



Extrapolé à partir du V8 maison, la cylindrée de ce moteur V6 est de 3.0L. Gavé par un compresseur, la puissance est flatteuse à 380ch. Le couple étant de 450Nm. Ce moteur est secondé par un moteur électrique de 95ch (70 kW) qui utilise la technologie KERS pour recharger les batteries. Le moteur électrique peut être utilisé seul (jusqu'à 80 km/h), ou en duo avec le moteur thermique soit pour une conduite économique, soit pour apporter un surcroît de puissance et de couple (+235Nm) d'une dizaine de seconde en conduite sportive (comme pour le Kers en F1). Conduite sportive agrémentée par la boite ZF QuickSpeed à 8 rapports avec palettes au volant.



Les performances sont très élevées pour un coupé d'entrée de gamme... La vitesse maxi est de 300 km/h (autolimitée) et le 0 à 100 est réalisé en 4.4s. Et avec le bouton "push to pass", le moteur V6 est rapidement secondé par le moteur électrique.


On reste bouche bée quand Jaguar aborde le bilan environnemental de la C-X16 : la consommation n'est que de 6.9L/100 et les rejets de CO2 sont calculés à 165grs/km, grâce au stop&start. Une sacrée performance, même si ces chiffres sont irréalisables au quotidien pour ce type de véhicule.


La C-X16 arrive donc avec un contenu technologique intéressant et réaliste. Réaliste aussi est le dessin de ce petit coupé, qui devrait prochainement arriver pratiquement en l'état au catalogue. Un dessin qui ravira les nostalgiques du style Jaguar "à l'ancienne", mais qui risque de décevoir ceux qui avaient été emballés par le design avant-gardiste des XF et XJ.

Source et photos : service presse Jaguar / Land-Rover


A LIRE AUSSI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire