mercredi 14 septembre 2011

Francfort 2011 : TOYOTA AVENSIS Restylée



3 ans après sa commercialisation, la Toyota Avensis (3ème génération) s'offre un petit coup de neuf à l'occasion du salon de Francfort. Nouvelle face avant, console centrale remaniée et diesel moins polluant ont été les bénéficiaires de cette remise à niveau.


Cette troisième génération s'était fait remarquer en 2008 par son style beaucoup plus dynamique que les deux premières Avensis. Mais il lui manque toujours ce petit quelque chose par rapport à ses concurrentes. Pourtant, la voiture ne souffre d'aucun défaut : c'est une Toyota, donc elle est pragmatique, fiable et bien construite. Sa banalité ne l'aide pas en France (même pas 3.000 ventes en 2010), mais ce n'est pas le cas dans le reste de l'Europe où elle connaît le succès dans certains pays (70.000 exemplaires en Europe en 2010).

2011 - Toyota Avensis G3 phase 2
2009 - Toyota Avensis G3 phase 1
Pour ne pas que le soufflé retombe, un petit restyling s'imposait. Le plus flagrant vient de la face avant. Ça ne saute peut être pas aux yeux, mais les phares se sont affinés, la calandre n'a plus que deux barrettes, et le bouclier est nouveau. Le bouclier arrière est aussi redessinée d'une manière plus agressive, alors que les feux changent de structure sans changer de forme.

2011 - Toyota Avensis G3 phase 2
2009 - Toyota Avensis G3 phase 1
L'habitacle n'évolue que par l'adoption de nouveaux matériaux, et par une console centrale légèrement remaniée.

2011 - Toyota Avensis G3 phase 2
2009 - Toyota Avensis G3 phase 1
Il n'y aucun changement pour le moteur essence 1.8L VVTi de 147ch et le moteur diesel 2.2L D-4D (150 ou 177ch). Par contre, L'Avensis rentre dans la bataille de la réduction des émissions de CO2 pour son diesel d'entrée de gamme, le 2.0L D-4D, dont la puissance passe de 126 à 124ch. Du coup on note une baisse significative pour les rejets : 119 grs de CO2/km au lieu de 139 précédemment.

Bien sûr, le break, qui représente plus de la moitié de ventes en France, adopte les mêmes modifications.



Source et photos : Toyota Europe




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire