jeudi 18 août 2011

Nouveauté : LEXUS GS (4ème génération)


La star de Lexus pour le salon de Francfort, c'est elle, la nouvelle GS. Mine de rien, la dynastie GS date de 1993, et nous en sommes donc à la quatrième génération. Si nous n'avons pas connu la première, les deux suivantes ont mené une carrière discrète en Europe.




Lexus GS300 - 1ère génération (1993-1997)
Lexus GS300 - 1ère génération (1993-1997)
2004 - Lexus GS430 - 2ème génération (1997-2005)
2004 - Lexus GS300 - 2ème génération (1997-2005)
2011 - Lexus GS450h - 3ème génération (2005-2011)
2011 - Lexus GS450h - 3ème génération (2005-2011)
Préfigurée par le concept-car LF-Gh qui a animé le stand Lexus en avril dernier au salon de New-York, la nouvelle GS reste une berline classique et assez élégante. Par chance, elle a perdu tous les artifices du concept-car (calandre béante, éléments aérodynamiques "too much"), mais elle perd aussi la forme des feux arrière qui étaient sympathiques. Dommage aussi que ce pincement latéral au niveau de la calandre, déjà pas bien intégré chez Infiniti, fasse partie du cadeau de bienvenue.

2011 - Lexus LF-Gh Concept
2011 - Lexus GS350
L'ensemble est de toute façon homogène, sans susciter le coup de foudre. Mais après tout, on ne peut pas dire que le trio allemand (A6, Classe E, Série 5) fasse monter la température en dehors des versions sportives. Et le décalage revendiqué par la Citroën C6, la Renault VelSatis ou la Cadillac CTS n'en ont pas fait des succès, alors autant se cantonner au classicisme.

2011 - Lexus LF-Gh Concept
2011 - Lexus GS350
Bizarrement, alors que le concept LF-Gh possédait un groupe hybride, ce n'est pas ce type de motorisation que Lexus a choisi de mettre en avant pour la présentation de la GS. C'est donc la GS350, avec un moteur essence V6 de 3.5L de 277ch et 346 Nm de couple, qui s'exhibe aujourd'hui. Mais la version hybride GS450h, même si nous n'avons pas ses caractéristiques aujourd'hui, est bien prévue dés le début de la commercialisation. Par contre, on ne sait rien à propos d'un éventuel diesel, qui aiderait pourtant bien la GS dans nos contrées. Une version sportive GS-F est aussi très probable, à priori avec le même V6 boosté (il n'y aurait aucun V8 de prévu). Le plus important est qu'elle ne reprenne pas la présentation tapageuse du concept-car LF-Gh.




L'intérieur a l'air très soigné, mais cela n'est pas étonnant de la part de Lexus. Une seule photo du tableau de bord est disponible, et cela à l'air très bien construit, à défaut d'être visuellement léger à l'oeil.






De toute façon, ce n'est pas en Europe que la GS G4 fera exploser les chiffres de ventes, le succès l'attendant plutôt en Amérique du Nord et éventuellement en Asie et en Russie.


Rendez-vous le mois prochain pour plus de précisions.



A LIRE AUSSI : 13 avril 2011
LEXUS LF-Gh Concept : les photos officielles


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire